9.7 C
Région Limousin
samedi 15 juin 2024

De 1918 à nos jours, en passant par Duke Ellington, retour sur plus de 100 ans de jazz à Limoges

Le festival Éclats d’Émail a débuté jeudi soir et va continuer de faire swinguer la ville pendant une dizaine de jours. A cette occasion, le site web de Limoges propose une belle série rétrospective sur le jazz dans la capitale des Arts du Feu de son arrivée dans les années 20 à aujourd’hui.

Le saviez-vous ? Le jazz a débarqué dans la ville de Limoges en… 1918 ! Il y a été importé par des soldats américains en convalescence dans les hôpitaux militaires de la ville, tout comme le basket-ball ou les danses afro-américaines. C’est donc dès la Belle Époque que les premiers accords de jazz vont résonner dans la ville pour le plus grands plaisirs des mélomanes limougeauds.

Après-guerre, tout va s’accélérer quand de nombreux musiciens américains débarquent dans en France pour donner des concerts. Le premier concert de jazz à Limoges fut celui du cornettiste Rex Stewart, organisé en 1948 par un certain Jean-Marie Massé, un jeune limougeaud fan de jazz qui créera dans la foulée le Hot Club de Limoges et deviendra une des grandes figures de proue du « swing » français.

En 1964, le Hot Club de Limoges arrive même à faire venir Duke Ellington et son orchestre, alors considérée comme la plus prestigieuse formation de jazz du Monde, au grand Théâtre !

Duke Ellington au grand Théâtre de Limoges © INA

Pendant plus de 60 ans, Jean-Marie Massé portera haut le jazz dans la ville de Limoges, il organisera des centaines de concerts et créera, à la fin de années 80, la célèbre radio « Swing FM » qui continue de ravir les amateurs de jazz authentique sur les routes du Limousin ou sur le web.

A sa mort en 2015, il cédera à la ville de Limoges un incroyable trésor de 20 000 pièces de collection : plusieurs milliers de disques, des milliers de photos, de lettres, d’ouvrages et de revues, de manuscrits…

Depuis, son flambeau a été repris avec notamment le festival Éclats d’Émail qui propose, chaque année à la fin du mois de Novembre, une vingtaine de concerts avec des têtes d’affiches prestigieuses de la scène jazz internationale.

La belle rétrospective sur le site web de la ville

A l’occasion du festival Éclats d’Émail, la ville de Limoges propose, sur son site web, une très belle série d’articles consacrés à l’histoire du jazz à Limoges et à son actualité.Vous y découvrirez des images d’archives, des portraits des précurseurs du jazz à Limoges,  une découverte de trois « jazzwomen », les hauts-lieux du jazz dans la ville, ou encore  les formations proposées par le Conservatoire.

Plus d’informations sur le site officiel de la ville de Limoges.

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles