3.4 C
Région Limousin
dimanche 25 février 2024

« FRAC Artothèque » : un nouveau haut-lieu de l’art contemporain va ouvrir à Limoges mi-septembre 2023 !

En 35 ans d’existence l’Artothèque du Limousin a constitué une incroyable collection de plusieurs milliers d’oeuvres. Devenue FRAC Artothèque en 2017, cette institution publique œuvre à la diffusion de l’art contemporain et disposera prochainement d’un lieu d’exposition exceptionnel en hyper-centre de Limoges.

Crée en 1987, et dirigé depuis 1989 par Catherine Texier, l’Artothèque du Limousin est une institution publique dédiée à la diffusion de l’art contemporain et à la création d’un lien entre les artistes et le public. Elle organise des expositions et des actions culturelles notamment en partenariat avec l’Education Nationale, les musées, les théâtres, les collectivités locales etc…

En 2017, elle étend son rayon d’action à l’ensemble de la région Nouvelle-Aquitaine pour devenir le « FRAC – Artothèque Nouvelle Aquitaine » et dispose ainsi d’une collection de plus de 6 200 oeuvres : dessin, peinture, photographie, objet, musique, nouveau média…Cette collection est d’ailleurs l’un des plus grands ensembles accessibles au public et une partie est même disponible au prêt pour les entreprises, les collectivités, les établissements scolaires et aussi les particuliers. (Plus d’information sur le prêt d’œuvre…)

Un nouveau haut-lieu culturel en plein coeur de Limoges

Si le projet initial de l’Artothèque du Limousin était de développer une collection « hors les murs », le FRAC-Artothèque va bientôt disposer d’un lieu exceptionnel, en plein coeur de Limoges. En effet, les travaux de rénovation d’une ancienne imprimerie située rue Charles Michel avance bon train, malgré un retard au démarrage en raison de la crise Covid et des pénuries de matières premières, et on parle d’une ouverture pour mi-septembre 2023.

Dans la « rue de la soif » limougeaude, piétonne depuis maintenant 10 ans, un bâtiment assez exceptionnel se nichait derrière les vitrines de l’enseigne « Eurodiff ». Avec sa grande verrière, qui culmine à une dizaine de mètres de haut, et ses larges coursives, le bâtiment de l’ancienne imprimerie Plainemaison, datant de 1893, offre effectivement un lieu idéal pour mettre l’art contemporain au coeur de la vie de la cité.

Rénové sous la houlette du cabinet d’architecte Jakob+MacFarlane, les travaux ont permis de conserver certains des éléments historiques du bâtiment tout en améliorant ses performances en terme d’isolation et en l’adaptant à sa vocation future.

© Jakob+MacFarlane

D’une superficie de 1200 m², le nouveau bâtiment du FRAC-Artothèque Nouvelle-Aquitaine fera la part belle aux nouvelles orientations artistiques et notamment à l’incursion croissante du numérique dans l’art contemporain. Il disposera ainsi d’une grande surface dédiée aux expositions, d’une salle de projection à 360° mais aussi d’un café-lecture ouvert sur la rue. Même la façade sera numérique et connectée et permettra la création et la diffusion d’œuvres d’art numériques directement dans la rue, de jour comme de nuit.

On attend donc Septembre 2023 avec impatience pour pouvoir découvrir un très beau projet porteur d’une dynamique prometteuse pour la vie culturelle et artistique de la capitale des Arts du Feu qui fait désormais partie du réseau des « villes créatives de l’Unesco ».

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site du FRAC Artothèque.

« FRAC-Artothèque Nouvelle-Aquitaine » est financée par la région Nouvelle Aquitaine et l’État, et compte parmi ses adhérents plus de 40 communes et communautés de communes. Le projet de réhabilitation du bâtiment de la rue Charles Michel est financé (6 Millions d’€) par la région Nouvelle-Aquitaine et représente l’un des principaux investissements culturels du mandat en cours.

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles