3.4 C
Région Limousin
samedi 24 février 2024

Du bout de ses crayons, l’architecte Oxana Makhneva croque l’héritage médiéval du Limousin

Architecte passionnée d’histoire de l’art et d’architecture historique, Oxana Makhneva est installée depuis près de 8 ans en Limousin. Du bout de ses crayons, elle croque certains bâtiments historiques de Limoges, Saint-Léonard-de-Noblat ou Eymoutiers révélant avec force détail un héritage médiéval parfois oublié.

De sa Russie natale, elle a conservé ce petit accent typique des locuteurs slaves mais voilà plus de 16 ans que Oxana MAKHNEVA habite en France et bientôt 8 ans qu’elle réside à Limoges. Formée à l’Académie d’État d’architecture et d’arts de l’Oural à Iekaterinbourg, Oxana y obtient un master en architecture mais se découvre surtout une véritable passion pour l’histoire de l’art de l’architecture et l’architecture historique.

C’est au cours de ses études qu’elle découvre le travail de l’architecte français Claude-Nicolas Ledoux (1736-1806), l’un des principaux créateurs du style néo-classique (retour en vogue de l’architecture classique de la Renaissance, elle même inspirée par l’antiquité gréco-romaine), et qu’elle prend la mesure de l’influence sur les architectes russes de son traité L’Architecture considérée sous le rapport de l’art, des mœurs et de la législation (publié en 1804 et dédié au Tsar Alexandre 1er).

Plan de la saline royale d’Arc-et-Senans par Claude-Nicolas Ledoux

Elle en réalise alors une traduction en russe et entre en contact avec Daniel Rabreau, historien de l’art et fondateur-directeur du Centre Ledoux à Paris, qui soutient son projet de thèse sur les raisons du succès de Ledoux en Russie. Oxana Makhneva obtient ainsi son doctorat à Paris la Sorbonne avant de réaliser un stage post-doc à l’Université de Limoges.

Du néo-classicisme de Ledoux à l’héritage médiéval en Limousin

Passionnée d’histoire de France et des grandes séries romanesques comme les Rois Maudits, Oxana découvre en Limousin un vaste héritage architectural de l’époque médiévale : édifices romans, maisons à colombages, tours de formes variées… dont les détails subtils attisent aussi bien sa passion esthétique pour l’histoire de l’art que sa curiosité fonctionnelle pour l’architecture historique.

Elle peaufine alors sa technique de dessin à main levée et réalise des « sketchs » (esquisses) de bâtiments des centres historiques Limoges, de Saint-Léonard de Noblat, d’Eymoutiers… Son travail est très minutieux et met en valeur une foule de détails auxquels le passant pressé ne prête jamais attention. Ainsi croqués sous le crayon d’Oxana, les bâtiments se dévoilent dans leur singularité et l’on se prend alors à les regarder avec un œil nouveau, aiguillé sur ce qui en fait le charme et l’importance historique du point de vue architectural.

Saint-Léonard-de-Noblat © Oxana Makhneva
Saint-Léonard-de-Noblat © Oxana Makhneva
Eymoutiers © Oxana Makhneva
© Oxana Makhneva

De nombreux « sketchs » d’Oxana Makhneva sont à découvrir sur sa page Linkedin et ont déjà fait l’objet d’expositions à Ambazac et à Saint-Léonard-de-Noblat. Son joli travail de dessin commence à être reconnu par les acteurs locaux, et elle devrait collaborer avec le très actif Centre de la Culture du Limousin Médiéval fondé par Alain Petit pour mettre en avant l’architecture de certains bâtiments emblématiques de l’art roman en Limousin et pourrait aussi publier prochainement un carnet de croquis chez les Ardents Éditeurs.

En parallèle de sa passion pour l’architecture historique, Oxana exerce aussi ses talents en tant qu’indépendante et accompagne ses clients pour des projets de maisons individuelles depuis la réalisation de crayonnés jusqu’au dépôt du permis de construire, elle enseigne et réalise aussi des portraits et des illustrations sur commande. Enfin, Oxana s’investit aussi dans l’association « Habitat & Humanisme« , qui lutte contre le mal-logement, où elle anime des ateliers créatifs avec les résidents et dessine les projets de rénovation des bâtiments.

Bien installée en Limousin, Oxana continue d’y cultiver son amour pour l’art de l’architecture, véritable « poésie en pierre » pour reprendre les mots de Claude-Nicolas Ledoux. Si vous êtes intéressé par son travail, vous pouvez la contacter via sa page Linkedin.

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles