3.9 C
Région Limousin
samedi 24 février 2024

A la découverte de l’univers de « Cacou », une artiste peintre corrézienne reconnue pour ses toiles peps et colorées !

Bienvenue dans l’univers multicolore, moderne et rétro à la fois, de Cacou. Cette artiste peintre pétillante a su créer un monde pictural à son image. Ses toiles aux messages pleins d’humour sont une invitation à une nostalgie joyeuse. Portrait d’une autodidacte, dont la renommée s’étend bien au-delà des frontières corréziennes. peps

C’est qui Cacou ?

Cacou, artiste peintre, est née à Brive-la-Gaillarde en 1971. Dès l’enfance, elle aime travailler de ses mains, dans l’atelier d’ébénisterie de son père. Elle dessine, bricole, peint… parfois sur les murs de sa chambre ! Si elle se sait artiste depuis toujours, jamais elle n’aurait envisagé d’en faire sa profession. Elle commence à travailler jeune, et se forge une expérience dans des domaines variés. En Province, puis à Paris. La peinture ? Elle y consacre son temps libre.
Jusqu’au jour où…

En 2001, la mairie de Bois-Colombes, où elle habite alors, propose aux peintres amateurs de la ville d’exposer leurs œuvres. Cacou se lance et, en plus d’être très surprise de voir plus de 150 personnes déambuler dans ses jardins, elle fera alors ses premières ventes ! Ce premier cap franchi, lui vient alors l’audace d’envisager d’exposer.

Sans relation dans le milieu de l’art, elle contacte plusieurs galeries dont elle a lu les noms dans un magazine, et est rapidement retenue par « Art Génération« , réputée pour mettre en avant de jeunes artistes prometteurs. Ses œuvres sont dès lors exhibées dans les galeries de Paris et de Lyon.

Delphine « Cacou » Raynal dans sa galerie éphémère à Brive © Juliette Jouve Soler

Au fait, pourquoi Cacou ? C’est le nom d’artiste de Delphine Raynal, donné depuis l’enfance à celle qui aimait s’accrocher au cou de sa maman.

Son univers artistique

Cacou aime jouer avec les matières : détourner un miroir pour en faire un châssis, faire des collages d’anciennes pages de magazines, apporter une touche métallique à une toile. Puis elle mêle dessins et mots pour faire de ses oeuvres un rébus dont il ne reste qu’à déchiffrer le message.

Dans chacun de ses tableaux, l’esprit des publicités des années 50 à 80, âge d’or de cette discipline. Des images et des slogans qui ont marqué leur époque, des voleurs de couleurs des pellicules photo, à la crème dessert pour laquelle on se lève tous. Elle en reprend les figures emblématiques, pour les détourner. Et joue la carte d’une nostalgie joyeuse et réconfortante.

Un univers rétro et coloré, « Mon amour » © Cacou / cacou.eu

Au cœur de chaque œuvre de la personnalité tout sourire qu’est Cacou : l’humour, par les figures représentées, ou les phrases qui les accompagnent. « J’aime l’idée que ma toile soit lue » dit-elle joliment. Son personnage récurrent : une demoiselle drôle, intemporelle, élégante, impertinente, facilement reconnaissable par son chignon « choucroute » à la Brigitte Bardot.

Le personne icône de Cacou au centre de la toile « Splash » © Cacou / cacou.eu

Nombre de ses créations sont des commandes spécifiques. Elle échange beaucoup avec ses clients, qui lui disent ce qu’ils souhaitent voir sur l’œuvre : souvenirs de vacances, d’enfance, de musiques, de lieux ou d’événements importants pour eux, et elle les intègre dans le tableau.

Son actualité

Même si ses toiles sont sa meilleure carte de visite, et qu’elle est aussi à l’aise dans sa galerie du centre de Brive-la-Gaillarde que dans son atelier, Cacou l’autodidacte a décidé de se faire représenter par un agent artistique, pour conquérir de nouveaux espaces.

Ses défis à venir : continuer à se faire connaître en créant des événements éphémères, dans des lieux atypiques, comme un ancien magasin, les locaux d’une entreprise, un endroit chargé d’histoire. Et pourquoi pas en s’associant pour l’occasion avec des artistes locaux.
Cacou est toujours tournée vers les autres et vers de nouveaux projets !

Où peut-on la trouver ?

Jusqu’au 31 décembre 2023, dans sa galerie éphémère du 27 rue de la République à Brive-la-Gaillarde. Avant qu’elle ne retourne créer dans son atelier briviste, pour préparer une actualité 2024 qui sera assurément haute en couleur.

Site web : cacou.eu

Juliette Jouve Soler
Juliette Jouve Soler
Correspondante Actus Limousin

A la une

Plus d'articles