28.9 C
Région Limousin
mardi 25 juin 2024

16 concerts gratuits, une pléiade de stars du jazz, du blues et de la soul… Lancement imminent pour Éclats d’Émail 2023 !

En mai dernier, nous vous avions proposé une mise en bouche de la programmation de l’édition 2023 du festival Éclats d’Émail, véritable anticyclone musical pour les oreilles et les cœurs refroidis par le crachin automnal. A quelques heures des premières notes, il est temps pour nous de vous détailler la pléiade d’artistes qui va venir ensoleiller la capitale limousine entre le 16 et le 26 novembre !

J.A.Z.Z, quatre lettres qui résonne à Limoges depuis belle lurette et qui vont encore s’écrire dans les belles pages de l’histoire musicale de la ville, chapitre « 2023 ». Car qui dit automne dit Éclats d’Émail, LE rendez-vous automnal incontournable des mélomanes limousins ! Cette année c’est du 16 au 26 novembre et la programmation, dévoilée au mois de mai, nous avait donné une curieuse envie que l’été passe vite, très vite !

On nous avait fait remarquer l’an dernier que «30€ ça n’est pas donné à tout le monde», donc plutôt que de vous présenter les « stars » du festival qui se produiront dans l’ambiance feutrée de l’Opéra de Limoges, on vous propose plutôt un tour complet des groupes qui se produiront pendant les 16 concerts qui sont proposés en entrée libre à l’occasion de cette nouvelle édition.

Les concerts gratuits du festival Éclats d’Émail édition 2023

Attention, ne vous méprenez pas, ce n’est pas parce que les concerts sont gratuits qu’il s’agit de « musique au rabais », bien au contraire ! La sélection proposée en « entrée libre » est elle aussi exceptionnelle et recèle de véritable merveilles avec notamment des pépites de la jeune garde et des formations groovy à souhait… Des talents à profusion pour « pas un rond« , que demandez de plus !

(Cliquez sur le nom d’un groupe pour découvrir un extrait musical)

  • Alriyah : si les noms de Titi Robin, Birelli Lagrene, Al Di Meola vous donnent des frissons, ne loupez pas les talentueux guitaristes du duo « Alriyah » qui font chauffer les cordes à grand coup de gammes « manouche », « flamenco » et « orientale » pour vous emmener dans un beau voyage musical, loin, très loin de la grisaille automnale.
    • Vendredi 17 novembre – 17h à la BFM de Limoges La Bastide
  • Lehmanns Brothers : avis aux amateurs de groove, ça va chauffer dans le tout nouveau bar « Pompette à Limoges » avec ce jeune groupe bien « funky » qui puise son inspiration du côté des grands noms la scène soul/funk américaine (Prince, D’Angelo, Galactic…)
  • Alès Demil: à seulement 16 ans, le guitariste Alès Demil a subjugué le public et le jury du Tremplin Action Jazz 2021 qui lui a décerné le « Prix de la Note Bleue ». En trio avec Lucas Ferrari (batterie) et Damien Thebaud (orgue), il embarque ses spectateurs dans de longs solos mélodieux sur sa belle guitare électro-accoustique rouge.
    • Samedi 18 novembre – 9h30 à la BFM de Limoges Beaubreuil
  • Alexis Colosio Trio : un trio, quatre instruments (piano, contrebasse, trompette, guitare) pour un set inédit à Éclats d’Émail autour du pianiste Alexis Colossio.
    • Samedi 18 novembre – 15h à la BFM de Limoges Beaubreuil
  • Aniel : un quatuor tout en douceur autour d’Anyel Curren, qui réussit le double-exploit de jouer de la kora tout en chantant ! Elle est accompagnée d’un duo basse-batterie au jeu feutré et de la clarinettiste Maëlle Bousquet qui nous offre des envolées planantes. Une musique douce comme un plaid pour envelopper des textes intimes et poignants.
    • Mercredi 22 novembre – 14h30 à la Maison de la Région Nouvelle-Aquitaine de Limoges
  • Lapsus : le trio Lapsus s’inscrit dans la vague des trios « piano-basse-batterie » qui a grossi dans les années 90′ portée par E.S.T et qui a donné au jazz quelques unes des plus belles nouveautés de ces dernières années (Gogo Penguin & co) avec un son à la fois puissant et mélodieux.
    • Mercredi 22 novembre – 17h à la Maison de la Région Nouvelle-Aquitaine de Limoges
  • Rodolphe Lauretta feat. Karl The Voice : le talentueux saxophoniste Rodolphe Lauretta s’est entouré du solide équipe de « jazz cats » pour son projet « Kreolia » et réussit avec brio le pari d’un jazz mâtiné d’afro, de hip-hop, de funk et de musique caribéenne. Et pour parfaire un peu plus ce melting-pot, il convie le soulmen caribéen « Karl The Voice » pour un set qui s’annonce « groovy » à souhait et délicieusement épicé.
  • Pierô Nord – « Miss’Understood » : Pierô Nord a fait ses premiers pas sur la scène rock du Havre dans les années 80′ avant de rencontrer le bluesman français Alan Jack, disparu en 1995, à qui elle rend un vibrant hommage avec Miss’Understood.
    • Vendredi 24 novembre – 18h à la BFM de Limoges L’Aurence
  • Six Fingers : la très jeune garde du jazz limougeaud se produira à deux reprises pendant Éclats d’Émail. Pensionnaires du Conservatoire de Limoges, les « Six Fingers » sont élèves de la classe de jazz de Gaya Jouravsky et proposeront ici un aperçu de leurs talents.
    • Vendredi 24 novembre – 18h30 au Conservatoire de Limoges, samedi 25 novembre – 11h au Foyer de l’Opéra de Limoges
  • Lazcar Volcano : départ immédiat pour le soleil avec Lazcar Volcano, fanfare protéiforme qui convoque les dieux de la fête de la Caraïbe (Cuba, Jamaïque), du Brésil, du Nigeria… dans une grande danse endiablée à laquelle ça serait peine perdue d’essayer de résister !
  • AMG : attention, la nouvelle garde du jazz débarque ! Les 4 jeunes musiciens d’AMG sont talentueux, très talentueux et s’inscrivent dans la veine des grands noms du jazz. Repérés par TSF et le Duc des Lombards, ils sont sur la rampe de lancement pour un envol brillant vers la galaxie jazz !
    • Samedi 25 novembre à 9h30 à la BFM de Limoges centre-ville
  • Woody Wood Swing Gum : les 5 compères du Woody Wood Swing Gum entretiennent la fièvre du swing avec ferveur et bonne humeur et viendront égayer les allées des Halles à grand renfort de standards de jazz.
    • Samedi 25 novembre à 11h aux Halles Centrales de Limoges
  • Melkoni Project : un duo guitare/voix (Gwen Cahue & Louise Perret) où le jazz flirte avec sensualité avec la chanson française. Ils seront accompagnés pour l’occasion du violoniste Raphaël Tristan Jouaville qui fera bien plus que tenir la chandelle entre les deux compères.
    • Samedi 25 novembre à 14h30 au Musée des Beaux Arts

De Steve Coleman à Bertrand Belin, feux d’artifices à l’Opéra

Le festival Éclats d’Émail 2023 débutera donc officiellement jeudi soir avec le concert de Kaz Hawkins, chanteuse blues irlandaise sortie des limbes de Belfast et néo-limousine, qui de sa voix de diva va lancer cette nouvelle édition à l’Opéra de Limoges. Au fil des soirées, c’est la large palette du « l’esprit jazz » qui va se déployer dans les salles de concerts limougeaudes.

Du jazz « pur » de Steve Coleman au funk 70’s revisité par Laurent Bardainne & Tigre d’Eau Douce, des chœurs puissants du Harlem Gospel Choir au « bashunguesque » Bertrand Belin en passant par la très jazzy Cécile Mc Lorin, de l’hommage à l’âge d’or de musique cubaine de Roberto Fonseca aux « Origines » de l’accordéoniste Sébastien Farge, la programmation 2023 combine à merveille diversité et qualité.

Deux concerts affichent déjà « complet » mais il reste encore des places pour la majorité des soirées et si vous ne savez pas encore lequel choisir, allez donc faire un tour sur le site web d’Éclats d’Émail pour découvrir les différents artistes, quelque soit votre choix on veut bien parier que vous ne serez pas déçu !

Pratique

Plus d’informations et billetterie sur eclatsdemail.com

Tarifs pour les concerts payants : de 10€ à 30€ selon les concerts

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles