3.4 C
Région Limousin
dimanche 25 février 2024

Les « Allumés », une idée lumineuse pour égayer l’hiver et valoriser le patrimoine des villages corréziens !

Cette année, c’est à Chanteix, à mi-chemin entre Tulle et Brive, qu’a eu lieu la fête des Allumés. Un événement culturel festif devenu un incontournable de l’hiver corrézien et une idée lumineuse pour valoriser le patrimoine autour d’une fête chaleureuse ! Retour sur l’édition 2024 qui s’est tenue le week-end dernier.

L’association « Pays d’art et d’histoire Vézère Ardoise » a pour objectif de valoriser le riche patrimoine culturel de 47 villages de l’ouest de la Corrèze. Labellisée par le Ministère de la Culture, elle propose de nombreuses animations en lien avec l’architecture et le patrimoine, et organise depuis 3 ans « Les Allumés », une grande fête des lumières participative qui se déroule chaque année dans une commune différente. Après le succès des éditions à Juillac puis à Ussac, c’est la candidature de Chanteix qui a été retenue pour l’édition 2024.

Mobiliser les habitants autour d’un projet patrimonial

La force de cet événement ? Mobiliser toute une commune autour d’un projet patrimonial. En concertation avec l’équipe du Pays d’art et d’histoire Vézère ardoise et avec un groupe d’artistes sélectionnés, l’école, le centre de loisirs, les associations locales et plus largement tout habitant de Chanteix le désirant, ont commencé dès le mois d’octobre à s’atteler à la réalisation des œuvres. Une préparation qui a créé du lien entre les générations autour de productions variées. Et beaucoup de bonne humeur lors des répétitions de la chorégraphie !

Des artistes locaux de renom ont été impliqués dans le projet. L’esprit des « Allumés », c’est une approche pluridisciplinaire, en ayant en tête de respecter l’environnement, et de mettre en lumière le patrimoine. Les deux soirs de la fête, les visiteurs ont été impressionnés par la qualité et la variété des œuvres présentées, comme le parcours lumière immersif autour de la projection d’images peintes par le scénographe Léonard Salle, ou la fresque vive et colorée de la peintre muraliste Sêma Lao.

Avec ses fresques colorées, Sêma Lao égaye le Limousin © Juliette Jouve Soler

Récup’ et bricolage au service de la créativité

« Les Allumés », c’est avant tout une bonne dose de créativité porté par un esprit « récup’ et bricolage », illustrée à merveille par les sculptures textiles créées par la chiffonnière Cécile Pouget à partir de vieux vêtements, qu’elle a transformés au gré de sa créativité en fleurs ou en personnages pour mettre en valeur le patrimoine du village.

De même, les sculptures itinérantes lumineuses, comme celles d’un hippocampe ou d’un dragon, réalisées à partir de bouteilles en plastique, ont montré que l’art peut se loger auprès des matériaux du quotidien les plus divers. De quoi donner des idées créatives à nombre de visiteurs !

Des bouteilles plastiques, un bonne dose de créativité et voilà un dragon lumineux © Juliette Jouve Soler

Une partie des œuvres réalisées pour cette fête resteront sur place : certaines serviront de jeux de kermesse, et il est à parier que la belle fresque murale continuera à orner pendant longtemps le mur de la cour de l’école.

Une mise en valeur du patrimoine conviviale et dynamique

Ces déambulations nocturnes au cœur du patrimoine de Chanteix ont permis de mettre en valeur la très belle Église Saint Michel du XIIe siècle, décorée pour l’occasion par les œuvres en osier de Serge Mazaud, architecte végétal. De nombreux habitants du coin ont pu ce soir-là découvrir des facettes du patrimoine de leur commune qu’ils ignoraient, et ce grâce à une proposition originale, bien loin d’une visites guidée « classique ».

© Juliette Jouve Soler

Car ce qui fait le succès des « Allumés » chaque année, c’est de permettre aux Corréziens de se retrouver au cœur de l’hiver autour d’une manifestation culturelle décontractée, dans un bel esprit de partage. La procession, qui suivait la parade musicale des sculptures illuminées, rassemblait des personnes de tous âges arborant tous un large sourire sur le visage. Ce soir-là, la fête s’est poursuivie autour d’espaces de restauration proposés par des artisans locaux. Un peu l’esprit tant apprécié des marchés de pays, mais en plein mois de janvier !

L’équipe de « Pays d’art et d’histoire Vézère Ardoise » peut être satisfaite de cette troisième édition qui a rassemblé 600 visiteurs le vendredi soir et 2000 le samedi (!) avec un consensus global sur le caractère positif et chaleureux d’une manifestation « qui fait du bien ». Mission accomplie !

L’année commence à peine et « Pays d’art et d’histoire Vézère Ardoise » a encore plein d’idées pour l’égayer, retrouvez les prochaines animations sur le site officiel de l’association.

Juliette Jouve Soler
Juliette Jouve Soler
Correspondante Actus Limousin

A la une

Plus d'articles