22.5 C
Région Limousin
samedi 13 avril 2024

L’Opéra de Limoges vient d’être désigné « Théâtre lyrique d’intérêt national » par le Ministère de la Culture

Bonne nouvelle pour l’Opéra de Limoges qui rejoint le club très fermé des « Théâtres lyriques d’intérêt national » et se voit donc accorder un conventionnement de 5 ans avec le Ministère de la Culture pour mettre en œuvre ses projets de création lyriques et chorégraphiques.

Inauguré en 1840, le « Théâtre Municipal de Limoges » était situé sur la Place Royale, actuelle place de la République, avant d’être remplacé par un « Cirque-Théâtre » puis par le bâtiment actuel construit en 1963 et qui abrite l’une des plus grandes salles d’opéra de France derrière les deux « ténors » parisiens que sont l’Opéra Bastille et l’Opéra Garnier.

Dirigé par Alain Mercier depuis 2010, le « Grand Théâtre » est devenu « l’Opéra de Limoges » en 2016, et pilote aussi la « Maison de la Danse », à la place de l’ancien CCM Jean Moulin, depuis la réorganisation initiée en 2022 par la Mairie de Limoges qui a permis à l’Opéra de Limoges de devenir le 2ème pôle artistique de Nouvelle-Aquitaine et de créer un véritable pôle de création aussi bien lyrique que chorégraphique.

C’est la reconnaissance de cette « montée en puissance » et des projets menés en lien avec les habitants, comme « OpéraKids » ou la « Coopérative Citoyenne », qui a permis à l’Opéra de Limoges d’obtenir le titre de « Théâtre Lyrique d’Intérêt National » par le Ministère de la Culture en cette fin de mois de février. Après Lille, Tours, Rouen et Dijon, Limoges est donc le cinquième opéra a obtenir ce type de conventionnement de 5 ans pour mener à bien ses projets.

Le conventionnement avec le Ministère de la Culture est un engagement sur cinq points :

  • Consolider l’ambition de production lyrique en poursuivant la découverte des œuvres de répertoire et en favorisant la création de nouvelles œuvres, en résonance avec le Monde.
  • Soutenir la création chorégraphique, avec une programmation au croisement des formes hybrides ou transdisciplinaires qui valorise le lien entre la danse et la musique
  • Être solidaire avec les équipes artistiques internes et/ou du territoire
  • S’adapter aux mutations de notre société (transition écologique de l’activité notamment).
  • Tisser une relation associative avec la population avec notamment une pratique artistique partagée (Les gens qui chantent, Les gens qui dansent), la Coopérative citoyenne de l’Opéra, et une ouverture à de nouveaux usages des lieux (MAD et Grand-Théâtre)

A la fois reconnaissance du travail passé et soutien pour le travail à venir, la nomination de « Théâtre Lyrique d’Intérêt National » ouvre un bel avenir à la création artistique à Limoges.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur operalimoges.fr

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles