22.5 C
Région Limousin
samedi 13 avril 2024

Avec une éolienne et des panneaux solaires, Inergys pourrait bien révolutionner la production autonome d’électricité

Grâce à sa solution d’éolienne à rotor vertical combiné à des panneaux solaires, la « startup » limougeaude Inergys semble promise à un bel avenir. Dans un contexte de forte hausse du prix des énergies et de croissance permanente de la consommation d’électricité, la production autonome d’électricité est plus que jamais dans le vent.

Après une carrière de direction pour des grandes entreprises, Thierry Lamidieu reprend en 2007 la société Somac (ex Mécanique Creusoise) à la Souterraine, alors sous-traitant pour l’usine GM&S, tristement célèbre pour ses déboires socio-économiques en 2016. Il en restera le PDG jusqu’en 2020 après avoir contribuer à la survie de la Somac en pleine crise du secteur automobile grâce à la diversification de son activité par la conception et l’innovation.

Entrepreneur chevronné, Thierry Lamidieu planche depuis longtemps sur un autre projet qui lui tient particulièrement à cœur : la production de petites unités de production d’énergie autonome. Sur la base d’une invention de Pierre Dieudonné, « l’éolienne à rotor vertical et voilure tournante », primée au salon des inventeurs de Genève, Thierry Lamidieu commence à plancher sur un prototype.

Schéma de l’éolienne verticale de Pierre Dieudonné – ©eolprocess.com

Satisfait des premiers essais, il créait Innovative Energy et Inergys en 2013 et démarre une nouvelle aventure à la Technopole ESTER à Limoges avec des spécialistes en Recherche & Développement.

Plusieurs modèles très prometteurs, des tests en soufflerie à l’aéroport de Limoges

Depuis plusieurs années, l’équipe d’Inergys travaille donc à l’optimisation de ses éoliennes verticales et au développement de plusieurs produits adaptés à des besoins spécifiques. Pour tester ses systèmes dans différentes conditions de vent, Inergys a même fait fabriquer une soufflerie sur-mesure et l’a installé à l’aéroport de Limoges pour limiter les nuisances sonores.

Aujourd’hui, Inergys peut s’appuyer sur quelques produits très prometteurs :

  • Greenpack Hybride : avec son allure d’engin spatial, ce système hybride combine une éolienne à rotor vertical et des panneaux solaire. Il peut être installé sur le toit d’un bâtiment ou dans un lieu isolé et permet de produire 1.2 Kw en conditions optimales, une puissance permettant d’alimenter un maison de 3-4 occupants.
Une éolienne et des panneaux solaires pour produire de l’énergie dans toutes les conditions – © Inergys
  • Pylolienne Telecom : une éolienne sur-mesure pour les pylônes de télécommunication. Cette éolienne s’intègre aux pylônes et permet de produire l’énergie nécessaire au fonctionnement du relais de téléphonie. Avec le déploiement de la 5G, c’est un marché très prometteur pour Inergys et un nouveau surcroit de consommation d’électricité qui sera produit de manière autonome.
  • Ombrière hybrique : une toiture recouverte de panneaux solaires, sous laquelle on peut garer des véhicules à l’ombre, combinée à une éolienne verticale pour produire l’énergie qui alimente les bornes de recharge des véhicules électriques.

Le challenge de l’industrialisation, condition sine qua non a la réussite du projet

Inergys dispose donc aujourd’hui de produits performants et a déjà installé plusieurs de ces « Greenpack hybride » sur le littoral français ou dans les massifs montagneux. Destinées principalement aux entreprises et aux collectivité territoriales, les éoliennes verticales d’Inergys doivent maintenant améliorer leur rentabilité par rapport aux solutions concurrentes.

Thierry Lamidieu confirme que l’entreprise travaille continuellement sur l’amélioration des performances de ses éoliennes mais réfléchit aussi au moyen de lancer une production en série afin de faire baisser les coûts unitaires de ses principaux produits. Le but du PDG d’Inergys est de réussir ce challenge en conservant son ancrage local et en créant des emplois sur le territoire limousin.

Le projet de « pylolienne Telecom » intéresserait des opérateurs français et allemands qui suivent de près le projet. Un afflux important de commandes de ces mastodontes économiques pourraient être le déclencheur qui permettra à Inergys de passer de la « startup » au stade industriel et de redonner un peu de souffle à la production mécanique en Limousin.

Installation d’un Greenpack Hybryde sur le toit d’un immeuble en vidéo

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de Inergys.

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles