3.3 C
Région Limousin
vendredi 1 mars 2024

Spécialisé dans l’impression de décoration fine, l’imprimeur Beyrand, filiale du groupe Hermès, va déménager à Couzeix

Si l’économie mondiale tremble un peu plus chaque jour, entre une inflation galopante et des faillites bancaires, les entreprises du luxe se portent toujours bien. C’est le cas d’Hermès dont la filiale Beyrand, imprimeur spécialisé dans les décalcomanies céramiques devrait même implanter prochainement une nouvelle usine à Couzeix.

Créé en 1926, l’entreprise Beyrand est implantée à Saint-Just-le-Martel où elle produit des « chromos », des décalcomanies de très haute qualité qui servent à décorer les assiettes et autres pièces en porcelaine. Dans l’usine de Saint-Just-le-Martel des machines impriment, couleur après couleur, des grandes feuilles ornées des motifs souvent circulaires qui seront ensuite apposées par des décorateurs sur la céramique blanche. Un savoir-faire unique et reconnu qui a valu à l’entreprise d’être labellisée « entreprise du patrimoine vivant » en 2007.

Pour diversifier son activité, Beyrand a  mis au point, en 2005, un procédé permettant d’imprimer directement sur du cuir. Cette nouvelle activité lui a permis d’attirer de nouveaux clients du monde de la maroquinerie et d’être rachetée en 2013 par Hermès, prestigieux groupe du secteur français du luxe.

De la petite boutique créée en 1837 par Thierry Hermès, artisan harnacheur-sellier parisien, il reste surtout le nom car le groupe Hermès est aujourd’hui une multinationale du luxe avec un pied dans tout ce qui brille (maroquinerie, mode, bijoux, art de la table, soie, horlogerie…). Hermès emploie près de 20 000 personnes dans le Monde et a réalisé, l’an passé, un chiffre d’affaires de quelques 11.6 milliards d’euros.

Déjà très présent en Nouvelle-Aquitaine, surtout avec son activité de maroquinerie, Hermès continue donc son expansion locale avec la construction future d’une nouvelle usine Beyrand dans la zone du Mas de l’Age à Couzeix, un ancien site militaire racheté par la commune en 2012.

Il s’agirait de déménager l’activité de l’entreprise Beyrand, qui emploie 120 personnes, de Saint-Just-le-Martel vers une usine plus moderne à Couzeix. Le projet est dans les tuyaux depuis 2021, les travaux vont commencer en 2024 et les collectivités locales espèrent la création de 80 emplois supplémentaires d’ici à 2025.

Pour en savoir plus sur l’activité de l’entreprise Beyrand, vous pouvez visiter le site officiel.

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles