28.9 C
Région Limousin
mardi 25 juin 2024

Avec l’Écopôle ASTER, Limoges Métropole veut accélérer sa transition énergétique et augmenter sa production maraichère

Après 2 ans de germination, le conseil communautaire de Limoges Métropole a validé le lancement du projet d’Écopôle ASTER qui regroupera, sur le secteur d’Anguernaud, des activités en lien avec la transition énergétique et alimentaire. C’est un projet très ambitieux qui vise à trouver les clés d’un développement économique plus vertueux et respectueux de l’environnement.

Ce n’est pour l’instant qu’une simple déclaration d’intention qui vient d’être approuvée à l’occasion du conseil communautaire de Limoges Métropole le 29 juin 2023, mais le projet «ASTER» a été officiellement lancé par les élus de l’intercommunalité. Dans les tuyaux depuis deux ans déjà – il fait partie intégrante du « Plan Climat Air Énergie Territorial » adopté en 2021 et du « Plan Alimentaire Territorial » – la petite graine d’ASTER s’apprête donc à germer.

Sous ce nom de code, évoquant aussi une plante vivace, c’est un «Accélérateur de Solutions pour les Transitions et les Énergies Renouvelables» que porte la communauté urbaine qui vise à se doter d’un site à la pointe en terme de production d’énergies renouvelables et de production alimentaire. C’est donc une sorte de pendant « vert » de la technopole ESTER qui se situe d’ailleurs à proximité immédiate, puisque « ASTER » devrait s’installer sur le secteur d’Anguernaud et dans la récente ZA de la Grande Pièce.

Biométhane, serres chauffées, maraichage, hydrogène vert…

Le projet « ASTER » se compose de deux grandes parties :

  • Un pôle « énergies et développement économique » sur environ 9 hectares avec :
    • une unité de production de biogaz permettant de transformer des résidus de bois en biométhane de 2ème génération (une première en France) pour l’injecter sur le réseau de distribution de gaz de ville,
    • une zone pour accueillir des projets innovants qui pourraient utiliser les sous-produits de la production d’énergie (BioCO2, chaleur, eau),
    • une unité de production d’hydrogène vert, à proximité du dépôt de bus dans la ZA de la Grande Pièce, pour alimenter en biocarburant les bus de la STCL,
  • Un pôle « agricole » sur environ 17 hectares avec :
    • 1.5 à 3 hectares de serres chauffées et alimentées en CO2,
    • un zone de maraichage de 7 à 9 hectares pour l’approvisionnement de la restauration collective locale,
    • des locaux de stockage, de logistique et de pré-transformation.

Le projet est complété par un espace naturel de 2.5 hectares à valoriser et englobe aussi des projets complémentaires comme un projet de production photovoltaïque de 10 hectares, ou encore un projet résidentiel… L’objectif global d’ASTER est de créer les conditions pour développer des synergies entre des projets « verts » et innovants et d’initier une économie circulaire vertueuse, les uns valorisant les déchets des autres pour produire l’énergie nécessaire à l’activité de production des premiers.

Localisation du futur écopôle ASTER Limoges © OpenStreetMap

Le projet va maintenant entrer dans une phase de concertation préalable pour informer et recueillir les avis de toutes les personnes qui pourraient être intéressées ou impactées par ce projet. Pour consulter l’intégralité de la déclaration d’intention et voir un peu plus en détail ce que pourrait devenir le projet « ASTER », vous pouvez consulter le dossier complet sur le site de la ville du Palais-sur-Vienne.

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles