3.3 C
Région Limousin
vendredi 1 mars 2024

Enseigne emblématique du Centre Saint-Martial, C&A pourrait baisser le rideau en 2024

Si la petite entreprise d’Alain Bashung ne connaissait pas la crise, ce n’est pas le cas de nombreuses enseignes de prêt-à-porter qui s’effondrent et baissent le rideau laissant de grands vides dans le paysage commercial des centres-villes. L’enseigne C&A, figure de proue du centre Saint-Martial, pourrait fermer ses portes en février 2024.

Au printemps 1989, le centre commercial Saint-Martial sortait de terre sur les vestiges de l’ancienne usine de chaussures Heyraud de l’avenue Garibaldi à Limoges symbolisant un changement de monde qui n’en était qu’à ses débuts : le remplacement des manufactures françaises par des grandes enseignes internationales dans le grand jeu de la mondialisation.

Trois décennies plus tard, l’impitoyable jeu du commerce mondialisé frappe de plein fouet les « joueurs » les plus fébriles, ceux qui ont su profité des coûts de production plus faibles à l’autre bout du monde mais qui dont le modèle économique a été sérieusement mis à mal par les changements profonds des modes de consommation.

C’est le cas des enseignes du prêt-à-porter de milieu de gamme frappées de plein fouet par une crise financière depuis plusieurs mois et qui « tombent » les unes après les autres. Gap, Camaïeu, Kookaï, André, Burton, Go Sport, San Marina… la liste des perdants est longue et pourtant ces enseignes étaient des incontournables dans les années 1980-90. Poussées à la liquidation ou au redressement judiciaire, ces enseignes réduisent la voilure en fermant les magasins les moins rentables.

La prochaine sur la liste devrait être « C&A », la chaîne de magasins néerlandaise fondée en 1841 et qui avait réussi son internationalisation en s’étendant dans toute l’Europe au XXème siècle puis dans le monde entier dans les années 2000. Mais selon nos confrères de France 3 Nouvelle-Aquitaine, l’enseigne s’apprête à fermer 7 magasins en France dont celui du centre Saint-Martial pourtant emblématique du « mall » limougeaud et qui occupait une surface de 1500 m². La fermeture devrait intervenir en février 2024  laissant un grand « trou » à l’entrée principale d’un équipement commercial qui bataille pour rester attractif auprès des locaux.

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles