3.4 C
Région Limousin
samedi 24 février 2024

Le SYDED 87 lance un appel à partenariat pour développer l’économie circulaire et le réemploi en Haute-Vienne

Très actif et très engagé dans sa mission de gestion des déchets, le SYDED 87 veut aller encore plus loin et lance un appel à partenariat pour trouver des acteurs locaux afin de développer le réemploi en déchetterie. Une démarche ambitieuse pour accélérer le développement de l’économie circulaire sur le territoire rural de la Haute-Vienne.

Si le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas, la meilleure ressource sera désormais celle que l’on ne consomme pas. Après des années de production effrénée pour satisfaire les besoins sans cesse renouvelés de notre société de consommation, les ressources se font de plus en plus rares et ça ne fait que commencer. Il y a pourtant dans nos déchetteries bien des choses qui pourraient être réutilisées mais qui sont devenues de vulgaires déchets.

Les enjeux environnementaux auxquels nous allons devoir faire face ont pourtant accéléré la prise de conscience que nous vivons dans un système avec des ressources limitées et que nous jetons pourtant une quantité astronomique de choses. Si pour certains matériaux, les filières récupération se sont mises en place, il reste encore de nombreux « déchets » qu’il est possible de retransformer en ressources et il faut bien avouer qu’à l’exception des initiatives, somme toute marginales, comme les dépôts-ventes ou les ressourceries nous avons encore un sérieux retard en terme de réutilisation

Un projet de territoire sous le signe de l’économie circulaire

Le SYDED 87, qui a en charge l’ensemble du département de la Haute-Vienne, hors territoire de Limoges Métropole, s’occupe de gérer la collecte et le traitement des déchets de plus de 165 000 habitants soit pas loin de 100 000 tonnes par an. Établissement public en charge de la mission cruciale d’accompagner les habitants dans l’évolution de leurs usages liés à tous les déchets, le SYDED 87 est un acteur engagé dans la transition écologique.

Pour se doter d’une feuille de route ambitieuse et résoudre les problématiques identifiées sur son territoire, le SYDED 87 a décidé de formaliser un projet de territoire « SYDED 2035 » placé sous le signe de l’économie circulaire pour «créer une synergie entre les acteurs du territoire et entamer la transition du déchet vers la ressource».

Avec ce projet de territoire, le SYDED 87 se fixe un cap clair : contribuer au « passage d’une société du jetable à une société du durable » et se donner les moyens d’atteindre l’objectif, fixé dans le cadre du «Plan National de Prévention des Déchets», de réutiliser ou réemployer l’équivalent de 5% du tonnage des déchets ménagers d’ici à 2030. Cet objectif ambitieux vise notamment les équipements électriques et électroniques, l’ameublement et les textiles.

Un appel à partenariat pour accélérer le réemploi

Le SYDED 87 œuvre déjà à la valorisation de bon nombre de ses déchets et a mis en place des zones de réemploi sur 19 déchetteries. Il travaille aussi avec les associations d’insertion (Emmaüs, Aléas, …) et les ressourceries du territoire. Ces actions ont permis de « détourner » près de 200 tonnes de déchets en 2022 mais c’est encore trop peu et le SYDED 87 veut donc amplifier ses partenariats.

Jusqu’au 1er mars 2024, il appelle toutes les structures d’économie sociale et solidaire, ainsi que les ressourceries et recycleries du territoire, qui souhaite mettre en œuvre un projet de réemploi en déchetterie à déposer leur candidature. De nombreux types de déchets sont concernés : électroménager, mobilier, articles de bricolage, articles de sport, matériaux de construction, vaisselle etc…

Les partenariats avec les candidats retenus seront formalisés par une convention d’une durée de 3 ans. Pour toute information et pour accéder au dossier de candidature, rendez-vous sur le site syded87.org.

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles