22.5 C
Région Limousin
samedi 13 avril 2024

Métier du passé ou métier d’avenir ? Jean-Rémy Otge, luthier à Égletons, fabrique ses guitares avec passion !

Installé en Corrèze depuis 2015, Jean-Rémy Otge y exerce un « métier passion » : il est luthier de guitares acoustiques et électriques. Un métier original et très exigeant qui lui permet de développer ses qualités manuelles et esthétiques, afin de créer des instruments sur mesure pour le plus grand bonheur des musiciens.

La lutherie, un univers peu connu, multiple et exigeant

Le métier de luthier est apparu au XVIe siècle avec l’invention du violon. Il fait partie de cette grande famille de métier que l’on nomme « la facture instrumentale » au même titre que les facteurs et restaurateurs de pianos, de harpes, d’accordéons, de percussions et de tous les instruments à vent qu’ils soient en bois ou en métal…

Spécialisés dans les instruments à cordes pincées ou frottées, les luthiers sont des artisans qui fabriquent, réparent et restaurent des violons, violoncelles, contrebasses, mandolines et bien sûr des guitares. C’est un métier qui demande un grand savoir-faire qui s’acquière avec l’expérience et nécessite minutie, patience, sensibilité artistique et oreille musicale. L’Institut des métiers d’art estimait en 2017 qu’il y avait entre 400 et 500 luthiers en France.

Faire d’une passion son métier

Né dans une famille de musiciens, Jean-Rémy Otge assiste très jeune à des concerts et à des festivals. Adolescent, il joue de la guitare et explore différents styles : le rock, le hard rock, le métal et… jazz. C’est dans ce dernier univers exigeant qu’il perfectionne sa technique. A la recherche d’une bonne guitare folk, mais n’ayant pas les moyens de se l’offrir, il décide donc de la fabriquer lui-même. Pendant un an, il s’initie auprès d’un luthier expérimenté qui lui montre les gestes essentiels et le soutient dans son projet. Sa première guitare est née !

Enthousiasmé par ce premier résultat, il poursuit l’aventure et s’attaque à la fabrication de nouveaux modèles, pour continuer à se former et parfaire sa technique. De « fil en aiguille », il apprend le métier de luthier, de la conception à la réparation. 3 ans après son installation à Égletons, il crée son atelier où il fabrique et entretient guitares acoustiques et électriques et obtient, en 2022, la certification de « l’Association Professionnelle des Luthiers en Guitare ».

Partir d’un « bout » de bois pour aboutir à un instrument, en voilà un joli métier ! © Guitares Otge

Luthier, sculpteur de son

Très à l’écoute de ses clients, Jean-Rémy Otge cherche à comprendre leurs envies afin de fabriquer sur mesure la guitare qui y répondra le mieux.

Pour cela, chaque étape compte :

  • il définit tout d’abord le volume de la caisse de résonance en fonction du type de jeu du musicien,
  • il choisit ensuite avec soin les essences les plus adaptées à la sonorité recherchée. Alors que l’érable va amener un son cristallin, les fruitiers vont favoriser un son plus velouté.
  • le travail du bois va ensuite permettre de peaufiner l’acoustique de l’instrument : le luthier devient alors un véritable « sculpteur de son », cherchant l’équilibre parfait à travers les différents éléments de la guitare.
Choisir le bon bois et le sculpter pour obtenir le son voulu, un savoir-faire qui s’acquiert avec patience et expérience © Guitares Otge

Vient enfin l’étape de finition et, dans une recherche d’esthétique authentique et de respect de l’environnement, Jean-Rémy réalise cette étape à la main avec des résines, des gommes et des pigments naturels, alors que de nombreux luthiers utilisent des produits chimiques qu’ils appliquent au pistolet… Plus contraignant, le procédé choisi par Jean-Rémy offre une meilleure mise en valeur du bois et de l’instrument.

La qualité du bois en lutherie : élément incontournable

Dans l’art de la lutherie, la qualité du bois est primordiale pour la beauté et la qualité sonore d’un instrument. Elle influence la vibration, la sonorité, la résonance, le timbre de la guitare. Par souci de cohérence environnementale, Jean-Rémy privilégie les essences locales aux bois exotiques et se fournit essentiellement dans le Doubs et le Jura, territoires qui bénéficient de conditions climatiques optimales pour fournir des bois (épicéa) qui, grâce à leur fil serré et régulier, sont particulièrement adaptés à la lutherie.

Il récupère également, ici ou là, du bois issus de fruitiers (noyer, pommier, poirier, cerisier …) qui apportent une esthétique et une résonance idéales.

Luthier : un métier viable ?

Fabriquer une guitare à la main requiert environ 300h de travail. Jean-Rémy Otge vend ses guitares aux alentours de 3500 euros. Si l’on  déduit le coût des matières premières (environ 600€) et les charges, on se rend vite compte qu’il est difficile d’en retirer un revenu correct. D’autant que l’impact du réchauffement climatique sur la production de bois spécifiques à la lutherie risque de faire encore monter les prix du bois dans les prochaines années…

Heureusement, les réparations, qui constituent environ la moitié de son activité de luthier, lui permettent de générer davantage de bénéfices. Malgré tout, ce métier est avant tout un métier passion qui nourrit autrement que par l’aspect financier. La recherche, la créativité, l’exploration des formes de l’instrument, le choix et l’assemblage des essences permettent à Jean-Rémy de s’épanouir pleinement dans cette activité.

Entretenir des guitares et transmettre son savoir, un bon complément à l’activité de luthier © Camille Rizard

Et afin de transmettre à son tour ses connaissances, il propose des ateliers pour apprendre à régler sa guitare (acoustique, électrique ou basse) car beaucoup de musiciens ne savent pas qu’ils ont la possibilité d’améliorer facilement le son de leur instrument par des réglages adaptés. Une bonne façon d’entrer dans l’univers du luthier !

CONTACT

Guitares Otge, 1 Place du Marchadial – 19300 Égletons,

Pour découvrir son travail et ses réalisations : guitares.otge.com

Camille Rizard
Camille Rizard
Correspondante Actus Limousin en Haute-Corrèze

A la une

Plus d'articles