13.6 C
Région Limousin
lundi 20 mai 2024

Forte hausse des défaillances d’entreprises en 2023 : 520 dirigeants limousins ont été impactés et 2024 s’annonce compliquée

2023 a été marquée par un forte hausse des défaillances d’entreprises par rapport à 2022. 4500 chefs d’entreprises de Nouvelle-Aquitaine ont perdu leur emploi, dont 520 en Limousin. Les perspectives pour 2024 ne sont pas très optimistes mais on devrait tendre vers une stabilisation.

La crise liée à la pandémie de Covid-19 a fait vaciller de nombreuses entreprises et, même si le soutien massif de l’État a permis d’absorber les premières secousses, la « double-lame » de l’inflation et de la fin du « quoi qu’il en coûte » ont accentué les défaillances d’entreprises l’an passé. En Nouvelle-Aquitaine, l’année 2023 a été marquée par la perte d’emploi de près de 4500 chefs d’entreprises, chiffre en hausse de 35.5% par rapport à 2022, selon le dernier rapport de l’Observatoire de l’emploi des entrepreneurs de GSC et Altares,

Au premier rang des secteurs les plus durement impactés par cette crise :

  • le commerce, et notamment le commerce de détail qui a subit de plein fouet l’inflation,
    • +1089 dirigeants en situation de « chômage » en 2023 (+ 35.4% par rapport à 2022)
  • la construction, avec des défaillances « spectaculaires » et des chantiers à l’arrêt,
    • +930 dirigeants en situation de « chômage » en 2023 (+ 37.7% par rapport à 2022)
  • la restauration, fortement impactée par le début du remboursement des prêts garantis par l’Etat, mais aussi les prestataires d’hébergement et les débits de boisson,
    • +725 dirigeants en situation de « chômage » en 2023 (+ 42.4% par rapport à 2022)

Aucun secteur n’est épargné même si le secteur agricole n’a connu « que 6% » de hausse quand les services aux particuliers, le transport ou les activités d’assurance affichent une progression de plus de 40% de chefs d’entreprises en situation de chômage par rapport à l’année précèdente.

La Haute-Vienne durement touchée, la Creuse limite les dégâts

Si l’ensemble de la Région Nouvelle-Aquitaine est touchée et que c’est en Gironde que le nombre de défaillances a été le plus important (1417), le Limousin n’a pas été épargné puisque plus de 500 chefs d’entreprises limousines ont perdu leur emploi l’an dernier.

© Association GSC

Avec 314 nouveaux chefs d’entreprise au chômage et une hausse de 53.9%, la Haute-Vienne a été, avec la Dordogne, le département le plus durement touché en Nouvelle-Aquitaine. En Corrèze, la hausse est plus modérée (28%) et la Creuse limite les dégâts (+3.7%).

Quelles perspectives pour 2024 ?

Le dernier « baromètre Eco » de la CCI Nouvelle-Aquitaine montre que près de 8 entreprises sur 10 ont confiance en l’avenir de leur activité (alors que seulement 34% des dirigeants sont confiant quant à l’avenir de l’économie française). Les perspectives pour 2024 n’en sont pas pour autant optimistes et s’oriente vers une certaine stabilisation des chiffres d’affaires et un ralentissement des investissements sans précèdent depuis la sortie de la crise Covid.

Comme l’an passé, les chefs d’entreprises limousins se sont montrent plus pessimistes que leurs voisins néo-aquitains et sont plus d’un 1/3 a avoir des doutes quant à l’avenir de leur entreprise. Prudence ou pessimisme, ils ne sont pourtant pas les seuls à regarder 2024 avec méfiance…

Confiance des dirigeants en l’avenir de leur entreprise © CCI Nouvelle-Aquitaine

Pour le DG d’Altares, Frédéric Barth, il faut s’attendre à une année 2024 encore plus difficile : « En 2023, le ralentissement de l’économie s’est confirmé en France comme en Europe fragilisant davantage des entreprises parfois en peine à rembourser une dette devenue trop lourde. […] La croissance est attendue faible pour 2024 et les défauts d’entreprises plus nombreux qu’en 2023. L’anticipation des risques restera déterminante.»

A noter que les CCI dispose d’une cellule d’accompagnement aux entreprises qui intervient pour aider les dirigeants à faire face aux difficultés. Pour toute information, rendez-vous sur nouvelle-aquitaine.cci.fr ou sur le site de la CCI de votre territoire.

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles