13.6 C
Région Limousin
lundi 20 mai 2024

Appel à projet pour redynamiser le centre-ville de Limoges avec la prise en charge d’une partie du loyer commercial à la clé

A Limoges, une pépinière commerciale a été mise en place pour aider des porteurs de projets à s’installer dans les locaux vacants du centre-ville, en finançant une partie de leur loyer durant trois ans.

Avec 14 % de taux de vacance commerciale, dont 60 % des locaux vides depuis plus de deux ans, Limoges n’échappe pas aux problématiques qui touchent les commerces de centre-ville dans la majorité des villes moyennes en France. Et même si la situation semble évoluer, avec notamment l’arrivée de « concept-stores » innovants, tout n’est pas réglé.

En 2022, la Ville a donc décidé d’une taxe sur les friches commerciales pour contraindre les propriétaires à louer leurs locaux et à en réduire les loyers qui sont parfois aussi élevés qu’à Bordeaux !

En parallèle, un dispositif de pépinière commerciale a été mis en place avec la CCI et Limoges Métropole afin d’accompagner des porteurs de projet dans la création de leur commerce en sécurisant leur installation et en les aidant financièrement. Cette opération permet, selon les institutions, de « lutter contre la vacance commerciale, de soutenir l’activité économique et d’étoffer l’offre commerciale afin répondre aux besoins des consommateurs ».

Grâce à une subvention versée par la Ville et Limoges Métropole à l’association « La Boîte à Business« , une partie du loyer peut être prise en charge de manière dégressive sur 3 ans : 60% la première année, 40% la deuxième année, 20% la troisième année.

« C’est à la fois une sécurité pour le propriétaire et une aide pour ceux qui souhaitent ouvrir leur boutique » soulignent les collectivités. Quatre locaux ont été sélectionnés place de la Motte, rue du Consulat et rue Adrien-Dubouché.

L’an dernier, c’est le concept de la boutique « 15h15 » qui a été sélectionnée par la pépinière commerciale après passage devant un jury chargé d’analyser la pertinence du projet. Chloé Turbian a pu s’installer rue Fourie en bénéficiant de la prise en charge d’une partie de son loyer, une aide financière qu’elle juge « indispensable » avec le recul.

Tout porteur de projet intéressé peut télécharger et compléter un dossier en ligne sur le site laboiteabusiness.fr.

L’appel à candidature est ouvert jusqu’au lundi 2 septembre 2024.

Yanic De Borie
Yanic De Borie
Correspondant Actus Limousin

A la une

Plus d'articles