13.6 C
Région Limousin
lundi 20 mai 2024

« Choose France » 2024 : un maigre bilan en Nouvelle-Aquitaine, et un seul projet annoncé en Limousin…

Le 7ème sommet « Choose France » se tient actuellement à Versailles et Emmanuel Macron et Bruno Lemaire y présentent 56 nouveaux projets qui permettont de créer 10 000 emplois et vont mobiliser 15 milliards d’€ d’investissement étrangers. Avec 6 projets seulement, le bilan est toujours aussi maigre en Nouvelle-Aquitaine et sur le territoire limousin en particulier…

On commence à bien le connaitre notre président, son penchant pour les anglicismes et les grandes entreprises internationales. Début 2018, quelques mois après son arrivée à l’Elysée, Emmanuel Macron lançait « Choose France », grande opération de séduction pour inciter les géants industriels du monde entier à investir massivement dans l’Hexagone pour accélérer la relance de l’économie nationale et créer des emplois.

Chaque année, un sommet « Choose France » se tient, dans le très symbolique Château de Versailles, sous la forme d’une grand-messe du « business » à la française et donne lieu à l’annonce des nouveaux projets d’implantations et d’investissements étrangers. Aujourd’hui, la 7ème édition du sommet « Choose France » se tient donc à Versailles et cette édition 2024 est présentée comme une « édition record » avec pas moins de 56 projets, 15 milliards d’€ investis et surtout la création de 10 000 emplois à la clé.

IA et décarbonation en tête

Parmi la cinquantaine de projets annoncés, les principaux investissements proviennent des géants américains Microsoft et Amazon et concernent, comme bon nombre d’autres projets de cette édition 2024, le développement de projets en lien avec l’Intelligence Artificielle et le « cloud ».

Parmi les autres annonces majeurs, on retrouve de nombreux projets avec la décarbonation des productions industrielles, la production d’énergie renouvelable, le stockage d’énergie et la « mobilité verte ». Enfin, le secteur pharmaceutique n’est pas en reste avec neuf projets d’extension et/ou de modernisation d’usines existantes en France.

6 projets seulement en Nouvelle-Aquitaine dont 1 en Corrèze

Si les régions Haut-de-France et Grand-Est, territoires industriels historiques, sont concernées par des dizaines de projets, la Nouvelle-Aquitaine ne fait pas partie des grands gagnants de cette opération « Choose France ». Six projets sont néanmoins annoncés dans la Région dont le rachat, effectif depuis le mois de mars, de l’entreprise briviste AD Industries par le « géant indien » Motherson, équipementier spécialisé sur le secteur du transport, pour un montant de 150 millions d’€.

Et si l’entreprise allemande Lilium devrait choisir la Nouvelle-Aquitaine pour sa future usine de fabrication d’avions électriques, le choix du site n’est pas encore arrêté mais il y a bien peu de chance pour que ce projet évalué à 400 millions d’€ ne débarque en Limousin alors que les compétences aéronautiques régionales sont plutôt du côté du Pays Basque et de la Gironde…

Pas de quoi bousculer l’économie locale ou relancer l’industrie limousine…

Pour plus d’informations : choosefrance.fr

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles