2.2 C
Région Limousin
dimanche 3 mars 2024

La Frairie des Petits Ventres à Limoges fait son grand retour après 2 ans d’absence !

Créée en 1973 pour sauver le quartier de la Boucherie, la Frairie des Petits Ventres est vite devenue un événement incontournable de la vie limougeaude. Après 2 années d’annulation, elle fait enfin son grand retour ce vendredi 21 Octobre !

Au début des années 70, le maire de Limoges envisage de raser le quartier de la Boucherie pour construire des immeubles modernes à la place des bâtisses à colombages du quartier médiéval qui jouxte les Halles Centrales. Le nombre de boucheries est passé de 50 au début du siècle à seulement 4 et le maire n’est sensible ni au charme de l’architecture authentique, ni à l’aspect historique du quartier. Ce ne fût heureusement pas le cas de tout le monde…

Emmenés par Jean Levet, ceux qui veulent s’opposer au projet destructeur décident de créer l’association « Renaissance du Vieux Limoges » et de faire revivre la fête médiévale des Petits Ventres qui marquait le retour, sur les étals des bouchères, des produits tripiers dont on suspendait la fabrication pendant les chaleurs estivales.

Organisée par l’association, avec le groupe de musique traditionnelle l’Eicola dau Barbiche et la Confrérie Saint-Aurélien des bouchers de Limoges, cette 1ère Frairie des Petits Ventres rassemblera quelques 5000 à 10 000 personnes. Devant cette démonstration populaire, le maire abandonna alors son projet et le quartier de la Boucherie sera sauvé avant de devenir un site inscrit en 1976 .

LA journée pour s’en mettre plein la panse à Limoges !

Le 3ème week-end d’Octobre, la rue de la Boucherie redevient donc une véritable foire à la « tripaille ». Les étals des bouchers et tripiers envahissent la rue et on y propose les plats les plus originaux d’une gastronomie typiquement limougeaude :

  • boudins, andouilles, andouillettes, saucisses en tout genre,
  • pâtés, grillons et terrines de toutes sortes,
  • tripes, tripoux, panses d’agneaux, rognons,
  • têtes et fraises de veaux,
  • nez et pieds de cochon,
  • amourettes (les fameuses « couilles » de mouton),
  • pâtés de pomme de terre,
  • galetous,
  • clafoutis, flognardes, treipaïs,
  • etc…

En bref, de quoi faire le plein de protéines et de lipides avant d’affronter les 1er frimas. Donc si vous êtes de ceux qu’une odeur d’andouillette fait immédiatement saliver, rendez-vous le 21 Octobre 2022, rue de la Boucherie à Limoges !

La Frairie des Petits Ventres ne dure qu’une seule journée, du matin jusqu’à tard le soir et rassemble désormais plusieurs dizaines de milliers de personnes dans la petite rue la plus typique de Limoges. A noter que, depuis l’incendie de 2018, un échafaudage bloque un peu le passage dans une partie de la rue et que la Frairie s’étend aussi à la place de Barreyrrette.

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles