10.2 C
Région Limousin
samedi 15 juin 2024

« Tréipaïs », le plus limousin des gâteaux a soufflé 20 bougies !

C’est en 2003 que plusieurs pâtissiers ont créer un gâteau qui symbolise le Limousin pour devenir LA spécialité pâtissière d’un territoire qui n’en avait pas vraiment. Une vingtaine de pâtissiers ont participé à l’élaboration du « Tréipaïs » qui a fêté ses 20 ans au début du mois d’Octobre.

Si la Bretagne a son kouign-amann, l’Alsace son kouglof, et les Landes leur pastis, le Limousin n’avait pas de gâteau emblématique. Si le clafouti est bien sûr d’origine limousine, la cerise ça n’est pas spécialement le fruit le plus limousin de tous… Il nous fallait donc un truc avec de la châtaigne dedans pour être sûr qu’il n’y ait pas d’équivoque !

C’est ainsi qu’après s’être rendu compte de ce manque qu’un groupe de pâtissiers des trois départements a planché sur l’élaboration d’un gâteau qui symbolise le territoire : en forme de triangle avec une pointe pour chaque département et un truc bien solide qui tienne au corps pour affronter le climat hivernal un peu rude. Une vingtaine de pâtissiers se sont donc réunis au centre du Limousin, à Peyrat-le-Château, et ont testé plus de 150 créations avant de trouver les bons ingrédients, le bon mélange et la bonne texture.

Dans la version finale, les pâtissiers ont choisi d’allier une mousse de châtaigne et une mousse au chocolat encadrées d’un praliné croustillant et d’un dacquoise à la noisette, le tout nappé de chocolat et surmonté, en guise de cerise, d’un marron glacé ! Ça fond et ça croustille en même temps, c’est bien emblématique du Limousin et c’est gourmand à souhait.

Baptisé « Tréipaïs », qui signifie « trois pays » en patois, le gâteau a donc débarqué en 2003 dans les pâtisseries limousines surmonté de deux feuilles vertes en pâte d’amande et du logo de l’ancienne région limousin. Un cahier des charges strict encadre sa fabrication et en particulier le choix des ingrédients et seuls les pâtissiers qui le respectent sont autorisés à commercialiser le Tréipaïs et à y apposer le logo de la région.

Le « Tréipaïs » vient donc de fêter ses 20 ans d’existence et, si il a connu un franc succès à sa création, il peine pourtant à devenir le gâteau dont tous les limousins raffolent. Laissons lui encore un peu de temps, le kouign-amann a lui été créé en 1860 avant d’être très popularisé à partir des années 1990…

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles