12.5 C
Région Limousin
lundi 20 mai 2024

Après des semaines de pluie, la Vienne sort de son lit mais reste heureusement bien loin des crues historiques…

Après avoir battu des records de chaleur entre début septembre et la mi-octobre, nous sommes en passe de battre celui du nombre de jours de précipitations consécutives ! Conséquence de ces pluies incessantes, la Vienne est en crue et ça devrait continuer encore un peu mais où en est-on par rapport aux crues historiques ?

Après une année 2022 marquée par une forte sécheresse, on a beaucoup surveillé le niveau des cours d’eau pendant cet été 2023 qui s’est achevé par une canicule tardive et un retard des précipitations automnales qui auront attendu le milieu du mois d’octobre pour s’inviter dans le ciel limousin. Quand les premières « vraies » pluies se sont enfin décidées à tomber, il y a d’abord eu un soulagement car la majeure partie du Limousin était alors placé, par des arrêtés préfectoraux, en « alerte renforcée » ou en « crise » avec des restrictions de l’usage de l’eau sur l’ensemble du territoire.

Deux mois plus tard, c’est un peu la lassitude qui remplace le soulagement après un nombre de jours records de précipitations et cette sensation que ça ne s’arrêtera donc jamais ! Les chiffres parlent d’eux-mêmes : il est tombé deux fois plus de précipitations en octobre et en novembre à Limoges que la moyenne entre 1991 et 2020 :

  • Octobre : 195 mm de précipitations contre 94.2 mm en moyenne pour 1991-2020
  • Novembre : 201.8 mm de précipitations contre 106.1 mm en moyenne pour 1991-2020

Ces derniers jours, la Vienne et l’Aurence sont même sorties de leurs lits inondant les berges et restreignant l’accès aux rives habituellement fréquentées par les promeneurs. Rien de bien exceptionnel à cela, ce n’est pas la première fois que ça arrive et vu sa topographie, la ville de Limoges est peu sensible au risque d’inondations. La hauteur d’eau est actuellement d’environ 1m50 au niveau de la station d’observation du Pont-Neuf, bien loin du record de 3.1m au mois d’octobre 1960.

Voici l’ampleur crue actuelle de la Vienne par rapport aux crues historiques :

  • A Limoges (Pont-Neuf)
source : vigicrues.gouv.fr
  • A Aixe sur Vienne
source : vigicrues.gouv.fr

On est encore heureusement très loin du niveaux de la crue centennale du 4 octobre 1960 qui, après 48h de pluies diluviennes sur l’ouest du Massif Central (équivalentes par endroit à 1/4 des précipitations annuelles !), avaient provoqué de très lourds dégâts dans l’ensemble du Limousin et notamment dans les environs de la Dordogne, de la Vézère et de la Corrèze. Si à Limoges, le niveau de l’eau était « seulement » monté à 3.1 m, on avait alors relevé 4.9 m à Brive-la-Gaillarde et 4.75m à Aubusson !

La crue actuelle est donc loin d’être exceptionnelle mais nécessite néanmoins de prendre des précautions et les berges sont désormais interdites d’accès en attendant que le niveau de la Vienne ne redescende vers un niveau plus habituel. Les précipitations devraient se poursuivre pendant encore 24h avant quelques jours (enfin !) un peu plus sec. Attention, il est cependant possible que le niveau monte encore un peu, notamment dans les environs d’Aixe-sur-Vienne…

D’ici là, pour connaitre le niveau des principaux cours d’eau et leur évolution, aller sur le site officiel vigicrues.gouv.fr et pour tout savoir du Plan de Prévention du Risque Innondation sur votre commune vous trouverez les arrêtés et les zonages sur le site de la préfecture de la Haute-Vienne.

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles