21.4 C
Région Limousin
samedi 13 juillet 2024

Animaux nocturnes & ciel étoilé : 3 soirées pour partir à la découverte de la « trame nocturne » autour de Limoges cet été

Depuis 2017, Limoges Métropole fait partie des rares agglomérations à s’intéresser à sa « trame nocturne » et à la biodiversité qui s’y niche. Pour faire découvrir la nuit et ses merveilles aux habitants de l’agglomération, 3 soirées découvertes sont proposées gratuitement cet été.

Si vous n’avez pas eu l’occasion de pouvoir profiter des « 20 ans du Parc » et des nombreuses animations autour de la « Réserve Internationale de Ciel Etoilé » de Millevaches en Limousin, et que vous rêvez d’être « un peu plus près des étoiles », ne loupez pas l’un des trois rendez-vous proposé cet été par Limoges Métropole autour de la « trame nocturne », en partenariat avec des associations d’astronomie et de protection de la nature.

A l’occasion de ces soirées, vous pourrez découvrir les rapaces nocturnes et chauves-souris, les écouter à l’occasion d’une ballade acoustique avant de découvrir, si le temps le permet, le ciel étoilé en compagnie d’astronomes locaux.

Les 3 « soirées découverte » proposées cet été :

  • le 10 juillet au Vigen, sur le parking du stade de tennis à partir de 20h,
  • le 23 juillet à Bonnac-la-Côte, au stade municipal à partir de 19h45,
  • le 21 août à Chaptelat, au stade municipal à partir de 19h15.

Les animations sont proposées gratuitement et encadrées par le Groupe Mammalogique et Herpétologique du Limousin (GMHL), l’association d’astronomie ADAES et la Ligue pour la Protection des Oiseaux du Limousin (LPO).

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter les mairies concernées ou rendez-vous sur la page facebook de Limoges Métropole.

De l’intérêt de la trame nocturne ou trame noire…

Les trois sites qui accueilleront ces soirées n’ont pas été choisi par hasard mais parce qu’ils font partie des derniers bastions de la « nuit » dans l’agglomération limougeaude. Lancée en 2017 par Limoges Métropole, l’étude de la trame nocturne locale vise à identifier les sources de pollution lumineuse nocturne pour les réduire et restaurer des « corridors écologiques sombres » indispensables à la survie de certaines espèces.

Pour comprendre ce que sont les « trames noires », on vous conseille ce petit documentaire qui a été réalisé par Ipamac, l’association des Parcs Naturels Régionaux du Massif Central.

L’étude de la trame nocturne de Limoges Métropole, réalisée en 2020, montre clairement que si la « vraie nuit » a disparu d’une bonne partie l’agglomération, il reste heureusement encore des zones sombres sur le territoire et des corridors qui les relient. Et il faut ajouter que Limoges Métropole fait partie des précurseurs dans la prise en compte de la trame nocturne avec seulement 13 autres communautés de communes.

La trame nocturne du territoire en 2020 © Limoges Métropole

Cette étude a permis d’établir un programme d’actions concrètes qui seront réalisées dans 20 communes de l’agglomération, jusqu’en 2026, pour y réduire la pollution lumineuse nocturne en réorganisant, en modernisant ou en modulant l’éclairage public, et restaurer des corridors écologiques sombres.

Plus d’informations sur les actions de préservation de biodiversité de Limoges Métropole, rendez-vous sur le site officiel.

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles