10.2 C
Région Limousin
samedi 15 juin 2024

La grêle cause de gros dégâts dans le sud de la Creuse et de la Haute-Vienne, 3000 corréziens sans électricité

Placés en vigilance « orange » par MétéoFrance, comme une soixantaine d’autres, les trois départements limousins ont bel et bien étaient touchés par des orages violents la nuit dernière. Si pour la majeure partie du territoire c’est surtout la foudre et la pluie qui sont tombées, certains secteurs ont été touchés par des averses de grêlons de taille impressionnante.

C’est à Dontreix et Crocq, en Creuse, que l’épisode orageux de la nuit dernière a fait le plus de dégâts. Des grêlons de la taille de balle de tennis se sont abattus sur le secteur détruisant de nombreuses toitures et parebrises et tuant parfois oiseaux ou volailles. Les pompiers ont dû réaliser plus de 60 interventions dans le secteur de Dontreix et une cinquantaine dans celui de Crocq. Des renforts sont arrivés en provenance des départements voisins pour prêter main forte aux pompiers locaux. Les maires des deux communes ont demandé le classement de leurs communes en zone de catastrophe naturelle et déplorent d’ores et déjà d’importants dégâts sur les bâtiments communaux.

Quelques chiffres pour mesurer l’activité intense des orages d’hier :

  • c’est plus de 100 impacts de foudre par minute qui ont été relevés hier vers 19h dans le secteur de la Courtine
  • il est tombé 52 mm de précipitations en quelques heures à Beaumont-du-Lac
  • la Corrèze a été frappée par plus de 2 000 éclairs la nuit dernière

La foudre a donc frappé fort sur les trois départements causant des dégâts sur les réseaux électriques, soit par des impacts sur les postes de distribution soit par des chutes de branches sur les lignes. Plus de 3000 personnes ont été privés d’électricité en Corrèze, 300 en Haute-Vienne et 800 en Creuse. Ce matin, Enedis avait déjà réparé plus de 50% des pannes mais certains secteurs plus isolés devront sûrement patienter encore avant de revoir la lumière.

Sur le sud de la Haute-Vienne aussi les orages ont été intenses comme le montre cette vidéo « apocalyptique » réalisée par Le Gral hier à Magnac-Bourg :

Le climat de cette première moitié de 2022 est décidément bien étrange et, après la vigilance sécheresse et les records de température battus au mois de Mai, le mois de Juin nous offre des épisodes orageux inédits par leur violence. Si les chiffres qui nous annonce le changement climatique restent parfois flous à nos yeux novices, les faits devraient nous inviter à essayer d’accepter qu’il se passe sûrement un bouleversement qui nous dépasse…

Sources : MéteoFrance, Facebook, FranceBleu

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles