22.5 C
Région Limousin
samedi 13 avril 2024

Les gâchettes du CSP font le show, les Diablesses aussi… L’essentiel des actus sportives du week-end en Limousin

Comme la semaine passée, il valait mieux fréquenter l’atmosphère surchauffée des parquets de basket pour profiter du spectacle. Une 3ème victoire pour le CSP, les Diablesses qui confirment qu’elles sont bien la sensation sportive du moment… Que c’est il passé cette semaine du côté des principaux clubs limousins ?

BASKET

Les gâchettes du CSP font le show à Beaublanc

Dans un Palais de Beaublanc à guichet fermé, le CSP a dominé le Fos Provence Basketball sur le score de 87 à 75. Dominateurs dans la 2ème mi-temps, les joueurs du CSP n’ont pourtant jamais réussi à tuer le match, et en perdant près de 20 ballons ils permettaient à Fos de garder espoir jusqu’au dernier quart-temps. Mais les « gâchettes » étaient bien là à Beaublanc ce samedi soir et avec 10 shoots à 3 points, dont un 5/7 de Darrin Govens infernal en fin de match, les limougeauds ont réussi à prendre l’ascendant au score sur la distance.

On a assisté au grand retour de Bryce Jones, recrue star du CSP 2022 et meilleur marqueur et passeur de l’ABA League l’an passé. Blessé lors d’un match amical en avant saison, le très talentueux meneur de jeu originaire de Brooklyn a manqué les premiers matchs du CSP mais n’a pas manqué son retour en déployant une palette technique de grande qualité.

Si tout n’a pas été parfait, les hommes de Massimo Cancellieri ont fait le show et enchainent une 3ème victoire de rang qui leur a donné le droit à une standing ovation de Beaublanc.

Le résumé du match

Les Diablesses remportent leur 1er match de LF2 face à de coriaces iséroises

Finalistes de LF2 la saison passée, les filles du Basket Club la Tronche-Meylan sont venus en Haute-Vienne bien décidées à mener la vie dure à des Diablesses qui ont créé la surprise avec leur victoire à Chartres. En imposant un jeu très physique et un pressing de chaque instant, les iséroises ont réussi à faire déjouer les joueuses de Feytiat dès le début du match pour prendre rapidement un avantage conséquent grâce à une adresse insolente.

Avec une dizaine de points de retard dès le 2ème quart-temps, on commençait à douter que les filles de Cyril Sicsic arriveraient à inverser la tendance. Oui mais voilà, les Diablesses ont de la ressource et malgré une défense très agressive, Alexa Middleton et Irma Rahmanovic ont réussi à trouver de petits espaces pour enchainer plusieurs 3 points qui ont fait lever le public de Roger Couderc et permis au Feytiat Basket de recoller à seulement 3 petits points à la mi-temps.

Résister au défi physique et imposer plus de mobilité, les Diablesses ont tout donné pour l’emporter devant leur public – © Actus Limousin

Toujours physiques, les iséroises ont un peu bafouillé leur jeu en début de 2ème mi-temps alors que les Diablesses faisaient preuve d’une solidarité sans faille et se battaient sur chaque ballons perdus pour maintenir les visiteuses dans le doute. Avec 7-8 points d’avance dans le dernier quart-temps, Emma Villas-Gomis et ses coéquipières, ont réussi à maintenir leurs adversaires à distance et à résister dans le money-time pour s’imposer d’un petit point.

Score final : 62-61 – Meilleure joueuse du match : Irma Rahmanovic (16 points)

RUGBY

Pas de miracle pour la 1ère d’Arnaud Méla en tant qu’entraineur principal

On ne s’attendait pas à un miracle après la tempête du week-end dernier et la mise à pied de Jeremy Davidson. Pour son 1er match en tant qu’entraineur principal, Arnaud Méla a même décidé de faire confiance aux jeunes pour ce déplacement à Paris face à l’armada de Hans-Peter Wild.

Avec une charnière de 18 ans, composée de Léo Carbonneau et de Tom Raffy, l’objectif du nouveau coach semblait surtout de stimuler le sang neuf et de donner du temps de jeu à des joueurs qui n’ont pas beaucoup joué depuis le début de la saison. Quand on voit l’état de l’infirmerie briviste, les coujous vont effectivement avoir besoin de tout le monde pour cette saison qui s’annonce déjà compliquée.

Au terme d’un match qui ne restera pas dans les annales, le Stade Français s’est imposé sur le score de 27-0, peinant à assommer des brivistes intelligents en défense mais bien trop timorés en attaque. Heureusement que Pau et Perpignan ont aussi perdu, le classement de bas de tableau reste inchangé mais les 3 retardataires commencent à voir le train s’éloigner.

Le résumé du match :

 

L’USAL réagit bien et s’impose à l’extérieur face à Tyrosse

Une semaine après leur défaite à domicile face à Périgueux, le XV de l’USAL a fait preuve de caractère pour aller s’imposer sur les terres landaises de Tyrosse. Rapidement devant grâce à un essai d’Erwan Lachaux, les rouge-et-bleu ont vu les locaux leur repasser devant au score pour finir la 1ère mi-temps avec 7 points de retard (17-10).

Un 2nd essai de Maxime Chabrier au retour des vestiaires et la botte de Fouad Boulaghrifa permettront aux limougeauds de recoller au score puis de distancer leurs adversaires du jour.

Score final : 20 – 26 et une 5ème place au classement pour l’USAL.

Les Gazelles déjouent et perdent largement face à Joué-les-Tours

Auteures d’une belle performance la semaine passée avec leur victoire face à Toulon, les Gazelles n’ont pas eu le même rendement face aux filles de Joué toujours à la recherche de leur première victoire.

Avec plusieurs blessures dans leur rang, les filles de l’USAL n’ont pas réussi à prendre les points à l’extérieur et concèdent une défaite 20-7. Elles pointent désormais à la 6ème place du classement.

HANDBALL

Le Limoges Hand 87 subit la loi du PSG des frères Karabatic

Si ils sont bien à leur place dans cette Starligue de handball, les joueurs du LH87 affrontaient ce week-end des légendes de leur sport. En effet, les 2 frères Nikola et Luka évoluent au PSG depuis 2015 et même si l’équipe de la capitale a vu partir le danois Mikkel Hansen, elle est toujours taillée pour l’Europe.

Alors face à une équipe qui avait réussi à enchainer 23 victoires d’affilée en championnat la saison passée, les limougeauds n’ont pas trouvé la solution et concède une défaite lourde mais honorable sur le score de 33-24.

Ce match a permis à Axel Boiste, pur produit de la formation limougeaude, de grapiller un peu de temps de jeu et d’inscrire ses 1ers buts en Starligue à seulement 19 ans.

Les Panthères de Feu trébuchent à domicile face à Pessac

Trop fortes pour les Panthères, les filles du SPUC Pessac ont enchainé une 5ème victoire de rang en s’imposant 27-31 lors de leur venue en Haute-Vienne ce week-end.

Avec seulement 2 victoires pour 4 défaites, les joueuse du Roc ASSJ pointent désormais  à la 8ème place du classement et vont vite devoir hausser leur niveau de jeu pour garder l’espoir de retrouver la division supérieure au plus vite.

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles