3.9 C
Région Limousin
vendredi 1 mars 2024

A quoi s’attendre pour le 105ème derby du Massif Central entre le CA Brive et l’ASM Clermont ? Les compositions !

C’est l’un des rendez-vous les plus attendus des amateurs de ballon ovale du centre de la France ! Demain au Stadium de Brive, le CAB recevra ses voisins auvergnats de l’ASM Clermont pour le 105ème derby du Massif Central. Les brivistes sont aux abois, les clermontois ont perdu leur lustre d’antan et plus que jamais, malheur au perdant…

Dans le petit monde du rugby, les guerres de clochers subsistent. Dès que deux clubs assez proches géographiquement évoluent dans la même division et se rencontrent, on parle de « derby » et la rencontre prend alors une saveur toute particulière pour les deux publics souvent amis et supporters de l’autre club lorsqu’il affronte le reste du Monde..

Dans le cas de Brive et de Clermont-Ferrand, la rencontre entre les deux clubs c’est tout naturellement le « Derby du Massif Central ». Demain au Stadium ça sera la 105ème fois que les 2 équipes se rencontrent. La dernière fois c’était en février de cette année et c’est les brivistes qui l’avaient emporté, à domicile, sur le score de 27 à 20…

Depuis, Brive n’a pas gagné une seule de ses 9 dernières rencontres et connait une cruelle disette depuis 83 jours ! Les supporters ont le moral dans les chaussettes, l’infirmerie se vide peu à peu mais se re-remplit trop vite et le staff se demande bien comment inverser enfin la tendance. A tel point que le club a annoncé aujourd’hui l’arrivée de Patrice Collazo au poste de manager sportif et espère que celui qui a fait des miracles à la Rochelle saura les reproduire à Brive.

D’autant que les coujous n’ont pas encore abdiqué et même si ils connaissent souvent des gros trous d’air en cours de partie, ils montrent encore de belles choses notamment la jeune garde briviste comme Tom Raffy ou Kevin Fabien auteur d’un doublé lors du dernier match. Alors même si elle se fait vraiment attendre, on sent bien qu’une réaction du CAB est possible et ce derby offre une occasion parfaite aux corrèziens de relever la tête pour de bon et de montrer aux autres écuries du Top 14 qu’ils se chaufferont d’un autre bois en 2023.

Chez les voisins auvergnats, l’ambiance est un peu moins morose mais la sérénité n’est pas de mise. Qu’il semble loin le « grand Clermont » des années 2010 quand les hommes de Vern Cotter puis de Franck Azema pratiquaient l’un des plus beaux rugby de la planète et se hissaient chaque année ou presque dans les derniers carrés de Coupe d’Europe et de Top 14. Certes ils auront ramené peu de titres de cette période faste mais ils ont quand même laissé de sacrés souvenirs aux amateurs de beau jeu !

Depuis quelques années, l’ASM semble se déliter doucement mais inexorablement. Le départ de Vern Cotter puis de Franck Azéma et des joueurs emblématiques du « grand Clermont » (Rougerie, Parra, Lopez, Kayser, Fofana & co) ont fissuré le roc clermontois. L’effectif actuel est tout de même impressionnant mais ressemble, entre les nouveaux et les partants, plus à un costume d’arlequin qu’à une armée d’irréductibles. Actuellement 10ème de Top 14, l’ASM est bien loin de son meilleur niveau mais pourrait bien avoir coché son rendez-vous corrézien pour prendre enfin des points précieux à l’extérieur et recoller au wagon de tête.

Qui des corréziens ou des auvergnats auront le plus envie de finir l’année 2022 en beauté pour commencer l’année 2023 sur de nouvelles bases ? Réponse demain soir à 18h45 !

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles