15.9 C
Région Limousin
samedi 13 avril 2024

Encore une défaite pour le CSP éliminé de la Coupe de France, le doute s’installe à Beaublanc

Le CSP Limoges s’enfonce un peu plus dans la morosité avec une nouvelle défaite à Beaublanc face à Bourg-en-Bresse en Coupe de France, la 5ème consécutive toute compétition confondue. 

La lourde défaite (98-75) il y’a une dizaine de jours à l’Ekinox de Bourg-en-Bresse avait déjà fait monter la grogne chez les supporters limougeauds, déçus par une bien triste prestation collective. Celle d’hier soir à Beaublanc, sur un score du même acabit (94-79), a carrément écœuré les fidèles du CSP qui ne comprennent pas ce qu’il a bien pu se passer ces dernières semaines et qui, surtout, n’ont pas trouvé dans la prestation limougeaude une seule bonne raison de garder espoir.

Dominés dans tous les domaines du jeu, les joueurs limougeauds semblent avoir perdu toute la confiance et la motivation qui leur permettaient, il y’a encore peu, de rattraper dans le money-time leurs débuts de match poussifs. Pire encore, malgré l’énergie qu’il déploie sur le bord du terrain, on sent que Massimo Cancellieri n’arrive toujours pas à trouver la moindre solution pour pallier aux lacunes actuelles.

La blessure de Desi Rodriguez, pièce maitresse du début de saison limougeaud, change bien sûr la donne mais les performances d’un club ne peuvent pas reposer que sur un seul joueur. Et si Bryce Jones a fait un temps office de « sauveur », il n’arrive plus à s’exprimer face à des défenses qui ont parfaitement compris comment s’opposer aux systèmes offensifs du CSP. Sans changement stratégique, les défaites s’enchainent, le doute s’installe et la confiance fond comme neige au soleil. Le CSP est dans la boue jusqu’au cou mais donne l’impression de même plus ne se débattre pour en sortir. Inquiétant, très inquiétant !

Et si la qualification pour la Leaders Cup, un mini-tournoi entre les 8 meilleures formations de BetClic Elite sur la 1ère partie de la saison, avait couronné une belle période de victoires, tant en championnat national qu’européen, on ne donne pas cher de la peau des limougeauds qui vont retrouver des dijonnais loin d’être ridicules le week-end dernier face aux Metropolitans de Victor « Wemby » Wembanyama.

Heureusement pour les joueurs du CSP un petit break les attend après la Leaders Cup parce que les 3 premiers matchs de Mars se joueront à Limoges, avec notamment la réception de l’AEK Athènes, et que, s’ils ne reprennent pas vite des couleurs, la bronca pourrait devenir assourdissante dans les travées de Beaublanc.

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles