3.3 C
Région Limousin
vendredi 1 mars 2024

Vagues de départs dans les effectifs du CA Brive, du CSP et des Diablesses

Aucune des équipes sportives limousines de l’élite sportive n’a réussi à se qualifier pour les phases finales et tout les clubs sont déjà en vacances. Pour les staffs, c’est le moment de préparer la saison à venir et de remodeler les effectifs en fonction des fins de contrat et des défections. Pour rester un peu à la page, on a fait le tour des annonces de départ et elles sont nombreuses !

Les saisons sportives tirent sur leurs fins et elles ne se sont pas forcément déroulées de la meilleure des façons pour les clubs limousins de l’élite sportive. Si les Diablesses du Feytiat Basket ont surpassé les espoirs de leurs supporters, le CSP a connu une saison chaotique et le CA Brive a touché le fond du Top 14 et redescend en Pro D2. Les 3 clubs ont annoncés de nombreux départs dans leurs effectifs respectifs, et si certains étaient pressentis, d’autres sont beaucoup plus surprenants.

Au CSP Limoges

Après avoir fait vivre des émotions intenses mais beaucoup trop incertaines au public de Beaublanc, le fringuant coach italien Massimo Cancellieri quitte le club et rejoindra le SIG Strasbourg pour la saison prochaine. Du côté de l’équipe, la grande majorité des joueurs de cette saison 2022-2023 vont quitter le club à l’exception de Nicolas Lang, Lucas Ugolin, Mathieu Wojciechowski sous contrat pour plusieurs saisons.

Les partants : Desi Rodriguez, Bryce Jones, Wilfried Yeguete, Jayvon Graves, Tomas Kyzlink, Kenny Kadji, Marek Klassen.

A noter que Mohamed Sidibé et Hugo Desseignet, les 2 joueurs espoirs qui ont parfois évolué avec l’équipe pro, vont aussi quitter le club pour aller faire leurs armes de joueurs professionnels en Pro B.

Du côté des arrivées, l’entraineur grec de l’AEK Athènes Ilias Kantzouris va remplacer « coach Massimo » et devrait commencer prochainement à façonner son effectif mais il risque d’être un peu limité par la situation financière problématique du CSP en ce milieu d’année…

Au Feytiat Basket 87

Pour leur première participation à la Ligue Féminine 2, les Diablesses du Feytiat Basket 87 ont impressionné tout le petit monde du basket en occupant la place de leader pendant près de 10 journées avant de résister au retour des équipes rodées à ce niveau pour terminer à une très honorable 3ème place. Et si leur parcours en playoffs s’est malheureusement arrêté dès le 1er tour, les Diablesses avaient déjà fait le job et méritaient amplement les vacances.

Après une aussi belle aventure, on aurait aimé que le coach Cyril Sicsic puissent conserver la majeure partie de son équipe pour aborder cette 2ème saison en LF2 mais de nombreuses joueuses ne porteront plus le maillot des Diablesses à la rentrée. La capitaine Tiphaine Zinaï a pris la décision de s’accorder une parenthèse d’une saison, et Alexa Middleton, MVP de la saison 2022-2023 de LF2, ne restera pas en Haute Vienne, tout comme Oceane Robin, Justine Soulard, Emma Villas Gomis et Fanny Scappaticci.

Merci mesdames ! © Feytiat Basket 87

Cyril Sicsic pourra en revanche compter sur le retour de la capitaine Caroline Misset- Villeger et sûrement sur Irma Rahmanovic, Emily Prugnières et plusieurs jeunes pousses qui vont poursuivre l’aventure chez les Diablesses. Les arrivées devraient être annoncées durant l’été.

Au CA Brive

Ni l’éviction de Jeremy Davidson, ni l’arrivée de Patrice Collazo et Nicolas Sanchez n’auront suffit à sauver le CA Brive d’une inéluctable redescente en Pro D2 après sa remontée dans l’élite rugbystique en Top 14. Pendant 4 saisons, les coujous auront réussi à laisser à d’autres la « lanterne rouge » ou la place de « barragiste » mais la 5ème saison fut la mauvaise et même si Brive s’est bien battu, les nombreuses défaites de pas grand chose à domicile ont plombé les quelques coups d’éclat corréziens de cette saison.

Trop petit pour le Top 14, trop gros pour la Pro D2, Brive fait partie de ces clubs qui, comme Perpignan, Grenoble, Agen, Bayonne ou Oyonnax, font régulièrement l’aller-retour entre le sommet du tremplin et les profondeurs de l’élite. Brive évoluera donc en Pro D2 la siaison prochaine, et c’est Oyonnax qui prend sa place alors que Perpignan a réussi à se maintenir et laisse les grenoblois attendre encore un tour.

La descente du CA Brive a bien sûr provoqué un exode massif au sein de l’effectif, avec de nombreux partants : Nicolas Sanchez, Rodrigo Bruni (Bayonne), Enzo Hervé (Toulon), Enzo Sanga (Clermont), Esteban Abadie (Toulon), Paul Abadie (Bordeaux), Joris Jurand (Clermont), Abraham Papali’i (Castres), Lucas Paulos, Florian Dufour, Luka Japaridze, Axel Muller, Pietro Ceccarelli, Andres Zaffra, Motu Matu’u, Valentin Tirefort, Mesu Kunavulua…

En revanche, Patrice Collazo pourrait rester au poste d’entraineur, Saïd Hirèche rempile pour une saison et Arthur Bonneval, arrivée en cours de saison, a décidé de prolonger malgré la descente. Le CA Brive va devoir se reconstruire mais au rang des bonnes nouvelles, le club corrézien va pouvoir s’appuyer sur une jeune garde talentueuse avec Léo Carbonneau, Tom Raffy et Mathis Ferté.

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles