3.9 C
Région Limousin
samedi 24 février 2024

Deux défaites en une semaine pour le CSP Limoges, les Diablesses renouent avec la victoire face à Strasbourg

Après une victoire de caractère face au Mans à Beaublanc le week-end dernier, le CSP Limoges a malheureusement connu une triste semaine. Sortis de la Coupe de France mercredi par Nanterre, les limougeauds se sont à nouveau inclinés hier à Chalon. Les Diablesses ont en revanche renoué avec la victoire et se sont imposées hier soir face à la SIG d’Irma Rahmanovic.

Et Demonte Harper se rappela au bon souvenir du CSP…

Si la défaite de mercredi face à Nanterre est presque sans incidence, la suite de la Coupe de France n’étant pas prioritaire vu la situation actuelle du CSP, celle d’hier face à Chalon risque de prendre une tout autre importance en fin de saison. D’autant qu’une victoire semblait à la portée des hommes d’Illias Kantzouris, s’ils avaient su faire preuve d’un peu plus de maitrise collective pour contenir un Demonte Harper tout feu tout flamme pour ses retrouvailles avec son ancien club.

Malgré des imprécisions, le CSP arrivait à se maintenir à flot dans le 1er quart-temps, avant de se faire « punir » dans le second par un Demonte Harper en grande forme et auteur de 15 points dans les 20 premières minutes ! Porté par un Tyree Appleby amenant sa vitesse et sa précision dans le jeu limougeaud, les visiteurs recollaient peu à peu au score dans un final à couteaux tirés. Privés de leur capitaine Nicolas Lang, blessé au cours du 3ème quart-temps, les limougeauds réalisaient un bon sprint final et s’offraient même une balle d’égalisation en toute fin de match mais Alexandre Chassang, dans une position peu évidente, n’arrivait pas à la concrétiser.

Le CSP s’incline donc de 2 petits points au Colisée (80-78) et pourra nourrir bien des regrets. En face, Demonte Harper fût l’un des grands artisans de la 5ème victoire de la saison pour Chalon avec 24 points et un beau 25 d’évaluation. Côté limougeaud, les 27 points de Tyree Appleby n’auront pas suffit à contrebalancer une adresse collective en berne (7/25 à 3 pts) à l’image d’un Nemanja Nenadic qui a gâché beaucoup trop de précieuses munitions (4 pts à 1/10 au shoot)…

Le CSP reste donc collé à la 16ème place du classement, dans la position très inconfortable de premier relégable, et recevra le Portel (7ème du classement) le week-end prochain pour un nouveau match, comme tout ceux à venir, de la plus haute importance…

Les Diablesses retrouvent la victoire et le sourire

La semaine a dû être compliquée pour les Diablesses du Feytiat Basket 87 après la déroute collective du week-end dernier face à Montbrison. Il y’a d’ailleurs eu du mouvement au sein de l’effectif puisque Carla Bremaud a quitté le navire après seulement 6 matchs. Alors cette réception de la SIG, faible avant-dernier du classement malgré le renfort à l’intersaison de l’ex-Diablesse Irma Rahamanovic, revêtait une importance cruciale pour la dynamique d’une équipe qui « marche au moral ».

Et d’entrée de jeu, la pivot bosnienne s’est rappelée au bon souvenir de Roger Couderc en se montrant à son avantage aussi bien en attaque qu’en défense face à ses ex-partenaires. Du côté de Feytiat, Cyril Sicsic décidait de faire confiance à la jeunesse pour relayer ses cadres en souffrance sur le début de match. Ilona Hattab et Inés Salahy, championnes d’Europe U20 cette été, ne demandaient pas mieux et permettaient à Feytiat de reprendre les devants.

Mais c’est surtout le retour gagnant d’Ariana Moorer qui permettait aux locales de mettre la main sur le match et de prendre une avance confortable. Vexées, les visiteuses mettaient les bouchées doubles et parvenaient à recoller au score avant de s’effondrer face à la pression défensive des Diablesses qui filaient vers une confortable victoire (79-65) et empochaient leur 4ème succès de la saison.

Une victoire ô combien importante pour le collectif feytiacois, grâce à la belle contribution des jeunes pousses sur lesquels Cyril Sicsic a décidé de miser pour cette nouvelle saison. Ariana Moorer a été impériale (24 points à 87.5% de réussite!) tandis qu’Emily Prugnières, Ilona Hattab ou Sirine Mehadji ont signé de solides prestations.

24 points à 87,5% de réussite, Ariana Moorer « on fire » ©Loic Breilloux via Feytiat Basket 87

Une victoire qui permet aux Diablesses de s’accrocher au second wagon du classement, à un petit point du trio de tête. Il leur faudra cependant monter encore le niveau d’un bon cran le week-end prochain sur le parquet de Chartres, actuellement sur une belle série de 3 victoires consécutives.

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles