3.4 C
Région Limousin
dimanche 25 février 2024

Le CSP Limoges réalise un exploit à Nancy, Feytiat encore à la peine face à Aulnoye

Après plusieurs déconvenues, les deux équipes limousines de l’élite du basketball se devaient de réagir ce week-end. Si le CSP Limoges a réussi l’exploit d’être la première équipe à faire tomber Nancy à domicile cette saison, les Diablesses ont encore livré une prestation inégale et n’ont pas réussi à revenir sur Aulnoye.

Nenadic enfin déterminant, le CSP stoppe la série de Nancy

« Capable du meilleur comme du pire », voilà un slogan qui pourrait bien coller au Limoges CSP depuis un bon moment, et à Nemanja Nenadic en particulier depuis le début de saison. Le meneur serbe avait terminé le match dernier avec un « – 26 de +/- » (évolution du score de l’équipe quand le joueur est sur le terrain) en permettant, par des tentatives individuelles peu inspirées, à Le Portel de revenir dans le match quand le CSP grappillait un peu d’avance.

Après deux défaites « évitables » face à Chalon et au Portel, on ne donnait pourtant pas cher de la peau des hommes d’Illias Kantzouris pour leur déplacement dans l’antre du SLUC, dont les nancéiens ont fait une forteresse imprenable depuis le début de la saison et où Paris et Monaco se sont « cassés les dents »… D’autant que le CSP se déplaçait à nouveau sans son capitaine Nicolas Lang, toujours blessé, et se voyait privé en dernière minute de Simi Shittu.

Forcément, c’est quand on les voit vaincus d’avance que les limougeauds sont le meilleur et malgré un début de match en « mode diesel » (-11 après 9 minutes), ils revenaient à égalité à la mi-temps grâce notamment à la belle activité de Nenadic et deux beaux 3-points de Danilo Nikolic. Si le 3ème quart-temps a été âprement disputé, le dernier a clairement tourné à la faveur des hommes d’Illias Kantzouris qui se sont imposer confortablement 75 à 37. Auteur (enfin!) d’un match propre et inspiré, Nemanja Nenadic termine « homme du match » avec un joli 17 d’évaluation.

Le résumé du match

Les joueurs limougeauds ont remporté une victoire importante qui leur permet de remonter à la 15ème place du classement et de sortir de la zone de relégation. S’ils avaient la bonne idée de « refaire le coup » le week-end prochain à Dijon, ils se mettraient dans les meilleures dispositions pour offrir un beau cadeau aux supporters limougeauds lors de la réception de Nanterre à Beaublanc le 23 décembre prochain.

Face aux leaders, Feytiat ne fait plus le poids

Elles aussi sont souvent capables du meilleur comme du pire, mais en ce moment c’est bien trop souvent le pire qu’elles nous proposent. Opposées aux Félines d’Aulnoye, les Diablesses de Feytiat n’ont pas réussi à réitérer leur petit exploit de début de saison quand elles avaient maîtrisé les leaders toulousaines à Roger Couderc.

Il y’a un « truc » qui ne tourne pas rond à Feytiat en ce moment, le match de samedi dernier l’a encore montré. Menées de 4 points à 4 petites minutes de la mi-temps, les feytiacoises ont encaissé un cinglant 12-0 pour accuser 16 points de retard. Pressées par les visiteuses, elles ont multiplié les fautes et les approximations et réduit presque à néant leurs chances de victoire.

Revenues des vestiaires avec de meilleures intentions, les Diablesses ont livré une « bonne » 2ème mi-temps, sous l’impulsion notamment de la « guerrière » Emily Prugnières (18 points), mais le mal était fait et c’est donc Aulnoye qui s’est imposé sur le score de 69-56 et conforte sa place de co-leader de la LF2 2023-2024.

Avec cette cinquième défaite, les Diablesses restent à la 10ème place du classement mais ne sont pas encore décrochées. Elles vont avoir 15 jours pour reprendre un peu de force avant de faire le déplacement jusqu’à Voiron où elles retrouveront Alexa Middleton, la « MVP » de la saison passée qui réalise pour l’instant une saison en demi-teinte sous ses nouvelles couleurs.

Pour revoir le match :

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles