3.4 C
Région Limousin
dimanche 25 février 2024

Encore du « turnover » au CSP Limoges et au Feytiat Basket, Simisola Shittu et Julia Chandler quittent la Haute-Vienne

La saison 2023-2024 est pour l’instant chaotique pour les deux clubs limousins qui évoluent dans l’élite du basketball. Et pour essayer de trouver la clé, les deux staffs viennent d’annoncer (encore) du changement dans leurs rangs…

Ike Udanoh remplace Simisola Shittu au CSP

Arrivée à l’intersaison, le pivot canadien Simisola Shittu était sur le départ depuis quelques semaines, pour des raisons personnelles, et attendait que le club limougeaud ait trouvé son remplacement pour faire ses valises. C’est chose faite puisque le CSP a officialisé l’arrivée du pivot américain Ike Udanoh, ancien joueur strasbourgeois, qui évoluait depuis le début de la saison dans l’équipe allemande de Bonn.

© LimogesCSP.officiel

A 34 ans, ce globe-trotter né à Détroit et passé par l’Uruguay, la Finlande et l’Italie va donc avoir la lourde tâche d’intégrer rapidement une équipe « capable du meilleur comme du pire »  et qui va jouer « gros » sur la deuxième partie de la saison. Du côté du staff du CSP, on tente encore un coup de poker après les remplacements de Mathieu Wojciechowski et de Kristian Doolittle en cours de saison. Si dans le second cas, l’arrivée de Danilo Nikolic semble pour l’instant une bonne pioche, celle de Kenny Goins à la place du fidèle « MW » reste pour l’instant énigmatique…

Julia Chandler s’en va, Chelsea Hall arrive à la mène des Diablesses

Visée par Cyril Sicsic pour son rendement décevant, la pivot canadienne Julia Chandler a été plus en vue ce week-end face à Voiron où elle a signé sa deuxième meilleure évaluation de la saison (+18) sans pour autant empêcher une nouvelle défaite des Diablesses. Mais malgré ce dernier sursaut d’orgueil, elle a été remercié par le club de Feytiat qui lui cherche encore une remplaçante…

Pour pallier à la blessure d’Ariana Moorer, pour l’instant très inconstante et physiquement à la peine, les Diablesses enregistre l’arrivée d’une nouvelle joueuse américaine en la personne de Chelsie Hall. A seulement 24 ans, la meneuse formée à l’Université de Louisville, n’a pas joué depuis le printemps dernier mais s’était montrée performante en Eurocup l’an passé sous le maillot de l’Étoile Rouge de Belgrade. Encore un coup de poker dont on attend de voir si c’est un coup de génie ou un nouveau coup de bluff…

© Feytiat Basket 87
Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles