10.2 C
Région Limousin
samedi 15 juin 2024

Le CSP craque dans le « money-time » face à Strasbourg, Feytiat n’a pas fait le poids face à La Tronche-Meylan

Si la semaine a été encore très agitée en coulisse, sur le terrain le CSP n’est pas passé loin d’une nouvelle victoire mais c’est Strasbourg qui a eu le dernier mot (73-80) dans le « money-time ». Du côté des Diablesses, peu de suspens puisqu’après un bon début de rencontre, les feytiacoises ont fait la course loin derrière et s’inclinent lourdement (80-56) face à La Tronche-Meylan…

Une nouvelle victoire pour Massimo à Beaublanc

Le fantasque coach italien Massimo Cancellieri faisait son grand retour à Beaublanc devant un public limougeaud qui lui avait réservé un chaleureux accueil, véritable « pied-de-nez » à la direction du club. En cours de semaine, l’annonce d’une procédure de licenciement pour faute grave du directeur sportif Kevin Anstett et la désertion du préparateur physique Piotr Pigla avaient soufflé encore un peu sur les braises qui couvent ces dernières semaines dans les travées de Beaublanc…

On se savait donc pas vraiment à quoi s’attendre pour ce premier match de JM Dupraz, 3ème entraineur en 3 semaines à la tête de l’équipe limougeaude. Heureusement, les joueurs de basket sont des professionnels et Nicolas Lang et ses partenaires ont montré qu’ils avaient à coeur de ne pas baisser les bras même si le bateau CSP tangue. Face aux strasbourgeois qui restaient sur 3 défaites consécutives, ils ont défendu chèrement leurs couleurs.

Dans un match des plus serrés, où aucune des deux équipes n’a réussi à distancer l’autre (57-58 à l’entame du dernier quart-temps) c’est finalement les alsaciens qui ont réussi à faire le break dans les dernières minutes. En prenant 11 points d’avance à moins de 2 minutes de la fin, les hommes de « coach Massimo » ont pris un ascendant que les dernières fulgurances de Tyree Appleby n’ont pas réussi à inverser. Score final : 73-80.

Le résumé du match :

Le CSP Limoges redescend flirter avec la zone de relégation (14ème) avant d’aller affronter l’ADA Blois (15ème) samedi prochain dans un « match de la peur » qui pourrait couter très cher aux perdants. S’ils ont fait preuve de professionnalisme devant leur public, les joueurs du CSP n’en sont pas moins très affectés par la situation du club et le risque d’implosion est bien réel. Nul doute qu’un bon nombre d’entre eux se demandent ce qu’ils sont venus faire dans cette galère…

Une lourde défaite pour les Diablesses en Isère

Elles avaient sûrement en tête de confirmer après leur victoire à domicile face à Reims, mais l’espoir des Diablesses du Feytiat Basket a été de courte durée. Malgré une bonne entame, les joueuses de Cyril Sicsic ont été bien trop imprécises (27 balles perdues, 35% au shoot !) pour pouvoir lutter avec des iséroises qui, en quelques coups d’accélérateur, ont rapidement plié le match.

Au terme d’une partie à sens unique, les feytiacoises se sont inclinées sur le score de 80-56 et sont donc toujours au bord de la zone de relégation. Elles recevront Mondeville le week-end prochain à Roger Couderc. La victoire sera obligatoire contre des normandes qui sont juste devant elles au classement et qui se sont lourdement inclinées à domicile contre la SIG offrant une inespérée 3ème victoire aux alsaciennes. On espère d’ici là le retour de Chelsie Hall et d’Emily Prugnières…

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles