10.2 C
Région Limousin
samedi 15 juin 2024

Basket : le CSP et le LABC se rapprochent pour propulser le basket limougeaud « vers de nouveaux sommets »

Les deux principaux clubs de basket limougeauds, le CSP et le LABC, ont annoncé un rapprochement pour mutualiser leurs ressources et propulser les deux équipes « vers de nouveaux sommets ». Si les contours de ce « mariage » restent encore très flous, les filles du LABC joueront un premier match à Beaublanc le 10 février…

Dans la grande saga du CSP Limoges, les derniers épisodes ont été plutôt facheux… Alors on va se réjouir de l’annonce de cette union entre deux clubs de basket de la capitale limousine. Le projet a commencé il y’a plusieurs années et, si les termes de ce rapprochement restent encore très vagues, l’objectif affiché par les deux clubs est de mutualiser les ressources et de favoriser les synergies aussi bien au niveau des équipes premières que de la formation des jeunes, pour « viser ensemble la performance sportive de haut-niveau ».

L’idée de créer un « CSP féminin » trotte depuis longtemps dans la tête de sa présidente qui a donc trouvé un écho dans les ambitions de Christophe Semavoine, le président du LABC, de faire remonter au plus vite l’équipe fanion en Ligue Féminine 2. En ligne de mire, le futur Palais des Sports de Beaublanc et ses infrastructures pourrait effectivement offrir le cadre idéal pour  installer un « super club » et un centre de formation où se développerait aussi bien le basket masculin que féminin.

Mais n’allons pas trop vite en besogne, si Franck Butter parle de « fusion », le LABC restera  une équipe à part entière et continuera, pour l’instant , de jouer dans sa salle des Soeurs de la Rivière. Toutefois, pour marquer ce rapprochement, le samedi 10 février prochain, les deux équipes joueront successivement à Beaublanc :

  • le LABC à 17h face au Pôle France de l’INSEP (gratuit)
  • le CSP à 21h face à la JDA Dijon

Espérons que cet heureux événement marquera le retour de la joie dans la vie tumultueuse du CSP Limoges et permettra au LABC de franchir le cap qui le sépare de la Ligue Féminine 2 où il retrouverait, si tout se passe bien, les Diablesses du club de Feytiat. Quant à savoir si la « production » locale de basketteuses sera suffisante pour alimenter deux clubs féminins de haut-niveau, il n’y a rien de moins certain… Il aurait peut-être été plus sage de viser d’abord des synergies entre ces deux-là, non ?

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles