12.5 C
Région Limousin
lundi 20 mai 2024

Mené au score et réduit à 12 à la mi-temps, le CA Brive fait le dos rond et retrouve le chemin de la victoire

Après leur défaite face à Dax, les brivistes n’ont plus d’autre choix que de réaliser un sans-faute s’ils veulent continuer de rêver aux phases finales. Face à Colomiers, hier soir au Stadium, le match a bien failli tourner au cauchemar avec 3 cartons jaunes en 3 minutes mais les coujous ont fait preuve d’abnégation pour résister puis l’emporter.

Avec leur défaite de la semaine passée face à Dax, les brivistes se seront au moins épargnés des calculs compliqués. 8ème au classement à 5 journées de la fin, le CA Brive n’a pas d’autre choix que de gagner tous ses matchs pour espérer retrouver in extremis le Top 6 et jouer les phases finales. Cette mission « sans faute » débutait hier soir au Stadium face à une équipe de Colomiers placée, elle aussi, en embuscade pour le sprint final.

Alors les brivistes ont fait comme bien souvent « à la maison » cette saison, ils ont débuté la partie « pied au plancher » et, après seulement 3 minutes de jeu, Mathis Ferté trouvait déjà le chemin de l’en-but, pour inscrire son 11ème essai de la saison. Malheureusement, la jeune pépite briviste était rapidement imitée par son homologue columérin qui remettait les deux équipes à égalité après un placage manqué de Krone (5-7, 6′).

Et si Ross Moriarty, en alliant puissance et souplesse, inscrivait un deuxième essai pour le CA Brive, l’ouvreur columérin Brett Herron convertissait de son côté les pénalités et permettait à Colomiers de rester dans le match. Malmenés par un pack briviste surpuissant, les visiteurs écopaient de la double-peine « essai de pénalité-carton jaune » et Brive reprenait les devants (19-13, 34′) avant que le match ne prenne un virage… inattendu. En trois minutes, l’arbitre de la rencontre sort son carton jaune à trois reprises : à l’encontre de Léo Carbonneau, de Ross Moriarty, pour un jeu déloyal, et enfin d’Arthur Bonneval coupable d’un en-avant volontaire. Cette dernière action, doublement sanctionnée d’un essai de pénalité, permet à Colomiers de virer en tête à la pause (19-20, 43′)

Menés au score, contraints de jouer à 12 contre 14 (puis 15) au retour des vestiaires, on ne donne pas cher de la peau des corréziens mais ils vont faire preuve d’une abnégation sans faille pour laisser passer l’orage sans encaisser le moindre point ! Et quelques minutes plus tard, le vent va tourner avec un carton rouge infligé au centre columérin Ray Nu’u pour un placage dangereux. Précis, Tom Raffy récomponse le gros travail de ses avants et Brive met une main timide sur le match avant qu’un essai de Taniela Sadrugu, après une belle contre-attaque collective, ne scelle le sort de la rencontre (35-23, 74′).

Le résumé du match


Non sans trembler mais en faisant preuve d’une belle solidarité dans les moments durs, les brivistes ont validé la première étape de leur « sans faute » final et se replacent à portée du Top 6 en attendant les résultats des autres matchs de cette 26ème journée. Ils se rendront la semaine prochaine à Angoulême pour tenter de prendre leur revanche sur des charentais qui l’avaient emporté au Stadium au match aller (10-16).

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles