21.4 C
Région Limousin
samedi 13 juillet 2024

Belle ambiance dans la courte parenthèse corrézienne du Tour de France 2024 à Bort-les-Orgues

Mercredi 10 juillet, la Grande Boucle s’est offerte une courte parenthèse corrézienne, le temps d’un passage à Bort-les-Orgues. Ambiance typique dans les rues de la ville.

Dès la fin de matinée, la citée bortoise, frontalière avec l’Auvergne s’est animée. L’avenue de la Gare s’est peu à peu remplie en attendant le passage du Tour de France prévu peu après 14 heures. Plus haut, à une centaine de kilomètres d’ici, les cyclistes s’élançaient au même moment pour une grande étape auvergnate : l’étape 11 de cette édition 2024 du Tour de France, partie d’Evaux-les-Bains dans la Creuse pour rejoindre le Cantal et le Lioran au terme d’un parcours de 211 kilomètres.

Sur le bord de la route, près du Musée de la tannerie et du cuir, quelques stands de goodies ont bien été installés pour faire patienter le public mais ce qu’attend surtout la foule, c’est le passage de la célèbre caravane publicitaire. Comme Ginette et sa famille. « J’habite juste ici », confie-t-elle en montrant une porte avec une vue directe sur le passage de la course et sur la distribution des objets publicitaires qui font le succès de la caravane.

« La caravane arrive dans une dizaine de minutes », crache justement les hauts-parleurs à bord d’une voiture. Quelques minutes plus tard, plusieurs dizaines de voitures publicitaires traversent la ville pour le plus grand plaisir du public désormais en nombre dans le centre-ville. « Ils passent vite », remarquent des jeunes tentant d’attraper un bob, chapeau iconique du bord des routes du Tour et rendu incontournable par une célèbre marque de saucisson…

La foule lève les bras, la caravane passe… © Jérémy Truant

Une heure plus tard, après avoir dévalé la descente de Lanobre dans le Cantal, les coureurs ont traversé la cité bortoise via l’avenue de la Gare, l’avenue Gambetta et l’avenue de Saint-Thomas avant de prendre la direction d’Ydes. La tête de course, les poursuivants et enfin le peloton ont traversé la ville à vive allure, longeant la Dordogne sous les applaudissements des Corréziens et des Auvergnats qui avaient fait le déplacement.

Très vite après le passage du cortège, la ville a retrouvé son calme. Sur la place Marmontel, un camping-car attire tout de même l’attention. À l’intérieur, un studio radio a carrément été aménagé. « On est une équipe de télé et radio belge », annoncent les journalistes les yeux rivés sur l’écran. « On suit le tour via les chemins de traverse, on sort des sentiers battus à la rencontre des amoureux de vélo mais aussi des habitants de tous ces territoires qu’on traverse », reprennent les journalistes, cadreurs et monteurs qui viennent justement d’interviewer Éric Ziolo le maire de Bort-les-Orgues. Ces podcasts et vidéos sont à retrouver sur leur compte Instagram « Le Tour de Sully ».

L’équipe de « Le tour de Sully » et sa caravane radiophonique © Jérémy Truant

Après le vélo, la ville de Bort-les-Orgues poursuit sa semaine sportive folle dès samedi avec l’Aquaterra, le célèbre trail, swim-run, rando dont les inscriptions ont battu tous les records cette année. Rendez-vous samedi 13 juillet sur les rives de la retenue du barrage de Bort.

Jérémy Truant
Jérémy Truant
Correspondant Actus Limousin

A la une

Plus d'articles