3.3 C
Région Limousin
vendredi 1 mars 2024

Dès que le soleil sort ses rayons, le Lac de Saint Pardoux redevient un paradis pour les amateurs d’activités de plein air

Chaque année, le Lac de Saint Pardoux attire les locaux et les vacanciers grâce à son décor naturel mais aussi grâce à ses offres sportives et culturelles. Tout l’été il se passe des choses au Lac. Concerts, animations pour enfants, feu d’artifice, challenge sportifs, il y en a pour tous les goûts et tous les âges. Petit point sur les activités et les nouveautés 2023 au lac de Saint Pardoux !

Le Lac de Saint-Pardoux, lac artificiel en Haute-Vienne se trouve à 25 kilomètres au nord de Limoges. Créé dans les années 70, il est de par sa taille, le deuxième plan d’eau de la Haute-Vienne, derrière le lac de Vassivière, avec lequel il est l’un des principaux lacs touristiques du Limousin.

Les offres sportives « à la carte » du lac de Saint-Pardoux

Au Lac de Saint Pardoux, il y a trois sites et donc trois plages : Santrop (ou il y a beaucoup de jeunes), Chabannes et Fréaudour (qui accueillent davantage les familles). Si on peut nager et venir passer la journée en famille ou entre amis, on peut aussi s’essayer à de nombreuses disciplines sportives avec notamment un grand parc accrobranche à différents niveaux et une « tyrolienne d’enfer » qui vous fait traverser le lac, de la location de paddle, de bateau à voile, de canoë ou pédalo, on peut s’amuser sur l’eau.

Même si on sait qu’on va finir à l’eau, les bouées tractées ont toujours un grand succès © Nathalie Petoux

Il y aussi le Lake Wake Park (téléski sur l’eau) qui attire chaque année de nombreux adeptes et les bouées sur l’eau (tirées par des bateaux) qui accueillent pas mal de groupes, de jeunes essentiellement. Nous en rencontrons quelques-uns sur notre chemin qui nous confient que l’eau était bonne pour les chutes (en riant) et que les glissades étaient “méga top”. Pour les enfants, l’aqua Park installé sur le site de Santrop régale – on grimpe, on glisse, on tombe et on recommence – et une nouveauté mise en place l’été dernier qui commence à rencontrer son public : la location de trottinette tout terrain.

Nouveautés : les mercredis du Lac et la « Presqu’île »

Nous nous entretenons avec Alexis Arnaud, responsable communication du Lac qui nous parle de la mise en place de deux nouveautés cette année sur le Lac.

  • Les « mercredis du Lac » (en plus des autres animations et activités proposées tout l’été) ; des rendez-vous que personne n’oublie car ils sont planifiés chaque mercredi et qui proposent une foultitude d’activités, comme le cinéma en plein air, des jeux ou contes pour enfants, des marchés de producteurs et des soirées concerts (toutes les manifestations sont gratuites). Ces mercredis connaissent un vrai succès.
Séance de cinéma sous le ciel étoilé © Nathalie Petoux
  • « La Presqu’île« , un espace « foodtruck » estival lancé sur le site de Fréaudour, à proximité de la plage. Depuis le 1er juillet et jusqu’au 3 septembre, chaque soir, du jeudi au dimanche, ce nouvel espace accueille donc quatre food trucks (2 salés, 1 sucrés et 1 pour la boisson). Au total, ce sont 11 foodtrucks locaux qui se relaient tout l’été et qui régale tous les gens de passage.

Nous souhaitions faire davantage connaitre le site de Fréaudour; le site de Santrop comme celui de Chabannes étant largement fréquentés et c’est pourquoi nous avons mis en place des rendez-vous culturels et Foodtruck sur ce site ; le bouche à oreille commence à fonctionner et notre objectif est atteint” nous confie Alexis Arnaud.

Une saison à l’image de la météo, pour l’instant mitigée…

Pour cette première moitié de saison écoulée, les salariés de la Maison du Lac installée sur le site de Santrop nous rapportent que le bilan est mitigé. De juin à mi-juillet, il y a eu de fortes affluences sur les trois sites du Lac (dues aux fortes chaleurs), toutes activités confondues mais avec la météo qui s’est dégradée ces derniers jours, les chiffres de fréquentation sont à la baisse. Le Lac offrant surtout des activités de plein air, la fréquentation dépend hélas des fluctuations météorologiques.

Nathalie Petoux
Nathalie Petoux
Correspondante Actus Limousin en Haute-Vienne

A la une

Plus d'articles