2.2 C
Région Limousin
jeudi 18 avril 2024

Une saison touristique un peu « bizarre » mais finalement très correcte…

Les professionnels du tourisme de la Haute-Corrèze se sont réunis hier à Meymac à l’invitation de l’Office de Tourisme. Petit retour sur une saison touristique bizarre mais correcte et sur l’avenir prometteur du tourisme entre le plateau de Millevaches et les gorges de la Dordogne.

Un mois de Juillet perturbé mais de bonnes « ailes » de saison

Cette année les « juillettistes » ont été plutôt mal lotis niveau météo et ils ont été nombreux à s’en plaindre sur les réseaux sociaux. Alors forcément, en Haute-Corrèze, terre d’activités de plein air, les hébergeurs n’ont pas fait le plein pendant le 1er mois de la trêve estivale. Mais ce qui aurait pu « plomber » la saison a finalement été bien compensé par une belle fréquentation en Mai et en Juin et surtout par un mois de septembre très ensoleillé qui a généré des taux de remplissages exceptionnels pour la période.

Si les professionnels du plein air ont un peu chômé en juillet, ce n’est en revanche pas le cas des musées qui ont parfois vu leur fréquentation doubler par rapport à l’année précèdente, les vacanciers privilégiant les activités abritées pour s’occuper les jours de pluie.

Des vacanciers qui surveillent leur dépenses

Si la fréquentation a donc été correcte, voire supérieure à l’année 2022, les vacanciers ont en revanche surveillé de près leurs dépenses, préférant les dépenses utiles et modestes à des achats d’impulsion. Sophie Bonnelie, directrice de l’Office de Tourisme de Haute-Corrèze nous a confirmé que si les bureaux d’information ont reçu 7% de visiteurs en plus, ils ont dans le même temps constaté une baisse de plus de 20% des dépenses, constat partagé par les restaurateurs.

Néanmoins, avec plus de 500 000 nuitées touristiques enregistrées sur la période juillet-août, l’activité touristique a été soutenue en Haute-Corrèze apportant des retombées financières complémentaires non-négligeables pour le territoire.

Une offre qui continue de se structurer et de monter en gamme

Avec les étés de plus en plus chauds que nous connaissons et un territoire qui regorge de terrains de jeux forestiers et aquatiques, la Haute-Corrèze a un potentiel touristique certain pour l’avenir. De nombreux vacanciers du sud de la Corrèze et de la Vallée de Dordogne sont d’ailleurs « montés » prendre le frais pendant les périodes les plus chaudes de cet été.

Depuis plusieurs années, l’offre touristique en Haute-Corrèze se développe et continue de se structurer autour de ses principaux atouts. Les visites guidées du barrage de Bort-les-Orgues ou de la tourbière du Longeyroux ont attiré de nombreux vacanciers et l’office de tourisme va continuer a rendre plus accessible les différentes propositions du territoire. Enfin, du côté des hébergements, on assiste à la mise en marché de nouveaux hébergements de qualité, créés dans une optique professionnelle et non plus comme un complément d’activité.

Pour plus d’information sur le tourisme en Haute-Corrèze : tourisme-hautecorreze.fr

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles