22.5 C
Région Limousin
samedi 13 avril 2024

Stéphanie Thurillet, infirmière au CHU Limoges, prix de la meilleure publication scientifique pour son « trouillomètre »

Stéphanie THURILLET, une infirmière puéricultrice du CHU de Limoges, mène depuis plusieurs années un travail de recherche sur l’évaluation de la peur du soin chez les enfants. Ses travaux viennent d’être récompensés par un prestigieux prix de la recherche en sciences infirmières.

Il n’y a pas que les « docteurs » qui cherchent. Depuis plusieurs années, le CHU de Limoges s’est engagé à développer la recherche paramédicale, à la promouvoir et à soutenir les professionnels paramédicaux dans leur envie de mener des études pour améliorer les pratiques et la qualité des soins. Actuellement, une dizaine de projets de recherche sont menés par des infirmier·e·s du CHU de Limoges qui se sont trouvés, dans leur pratique, confrontés à des sujets pour lesquels peu ou pas de travaux scientifiques n’avaient été encore menés.

« Le trouillomètre » de Stéphanie THURILLET

Comment distinguer la peur et la douleur chez un enfant hospitalisé ? La peur du soin est bien réelle et son incidence sur les perceptions des jeunes patients l’est tout autant. Et si il existe déjà de nombreux outils et échelles pour évaluer la douleur, il n’y avait pour l’instant rien qui permettait de mesurer le niveau de peur d’un enfant face au soin. Les infirmières devaient donc se fier à leur interprétation entrainant souvent une gestion approximative de la douleur.

Partant de ce constat, Stéphanie THURILLET, infirmière puéricultrice au CHU de Limoges, a commencé à mener un projet de recherche sur la peur du soin et sa mesure depuis 2014. Elle a conduit des études très poussées sur la peur chez les enfants, sur les possibilités de sa représentation visuelle et réalisé de nombreux tests pour évaluer la meilleure manière pour que des enfants distinguent, sur des dessins, la peur de la douleur, de la surprise ou de la tristesse.

Le « trouillomètre » de Stéphanie Thurillet – © CHU Limoges

Au total, près de 500 enfants auront participé aux travaux de recherche et aux test qui ont permis à Stéphanie THURILLET d’élaborer et de valider une échelle de mesure de la peur qui dispose d’une fiabilité suffisante pour être utilisé dans le cadre de la pratique hospitalière.

Baptisé « Trouillomètre », elle se présente comme une petite règle de graduation du niveau de peur ressentie par les jeunes patients. Elle s’avère particulièrement simple à utiliser et très efficace sur la tranche d’âge de 7-12 ans.

Le « Prix de la meilleure publication scientifique internationale » pour ses travaux

Stéphanie Thurillet a déjà présenté ses travaux dans différents congrès internationaux, et même à une prestigieuse conférence de sciences infirmières à New-York. En Février 2022, son article retraçant ses travaux a été publié dans le « Journal of Pediatric Nursing », revue internationale de référence des professionnels du soin pédiatrique.

Élaborée en collaboration avec des confrères et consœurs de l’hôpital mère-enfant et du CHU de Limoges, sa publication vient d’être désignée « meilleure publication scientifique internationale » lors de la cérémonie des Prix de la Recherche en Sciences Infirmières 2022. Le jury a souligné aussi bien la méthode que la qualité de description des résultats et s’est dit unanime quand à l’intérêt de cette innovation pour la communauté internationale.

Source : Thurillet S, Bahans C, Wood C et al. Psychometric properties of a self-assessment fear scale in children aged 4 to 12 years. Scary Scale. J Pediatr Nurs. 2022; 65:108-15.

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles