13.6 C
Région Limousin
lundi 20 mai 2024

Le Lycée des Métiers du Bâtiments de Felletin, centre névralgique du nouveau « Campus Régional du Patrimoine bâti »

Au cœur de la Creuse, le Lycée des Métiers du Bâtiment de Felletin a la lourde charge de perpétuer la transmission de savoir-faire traditionnels tout en initiant ses élèves à des pratiques innovantes et plus éco-responsables. La région Nouvelle-Aquitaine veut en faire un pôle d’excellence et finance la rénovation d’un site chargé d’histoire et sur lequel vient tout juste d’être créé le « Campus Régional du Patrimoine Bâti ».

C’est une petite ville dans la ville et une véritable référence dans le domaine de la formation aux métiers du bâtiment : le Lycée des Métiers du Bâtiment (« LMB ») de Felletin. Il accueille, en plein cœur de la Creuse, plus de 450 élèves et inclut un lycée professionnel, un lycée technique et une unité de formation pour apprentis. De la classe de 3ème au bac+2, le LMB propose pas moins de 8 filières et 12 diplômes (CAP, BP, Brevet de Métiers d’Art, Bac Pro, BTS) qui donnent accès à des métiers qui ne connaissent pas la crise.

L’histoire du Lycée des Métiers du Bâtiment commence en 1909 quand la municipalité de Felletin décide de construire une « École Pratique d’Industrie » qui contiendrait 3 sections : maçonnerie, tapisserie et diamanterie. Seule la section « bâtiment » verra finalement le jour mais, avec le concours de certains maçons de la Creuse exilés à Paris, l’école sera prise en charge par la Chambre Syndicale de la Maçonnerie Parisienne et deviendra vite un important centre d’apprentissage. Face à cet essor, la municipalité cède un terrain de 18 hectares, sur la colline des Grandes, pour qu’y soient construits de nouveaux bâtiments, sous la houlette de Pierre Paquet, architecte en chef des monuments historiques et enfant du pays.

© Ville de Felletin

Devenu « Lycée des Métiers du Bâtiment » en 1998, le site est demeuré une référence dans le domaine de la formation aux métiers du bâtiments et se tourne résolument vers le futur.

Un vaste projet de modernisation et un nouveau Campus régional du patrimoine bâti

Bien consciente de l’importance des savoir-faire du bâtiment, aussi bien pour la construction que pour la rénovation du patrimoine, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de débloquer un investissement exceptionnel de 46 millions d’€ pour requalifier le site dans sa globalité avec une rénovation de l’internat, la restructuration complète de plateaux techniques, la création d’un tiers-lieu et la modernisation de certains équipements. Un vaste projet confié au cabinet d’architecte bordelais Greenwich 0013 et qui s’étendra sur plusieurs années.

Car la région Nouvelle-Aquitaine est bien décidée à faire du LMB de Felletin un véritable pôle d’excellence pour la formation à des métiers du bâtiment en pleine mutation avec l’arrivée de nouveaux matériaux. Et pour accompagner cet établissement unique vers le futur et lui permettre de rester à la pointe dans son domaine, la Région, l’Académie et les acteurs économiques de la filière du bâtiment y ont initié, mardi 4 Avril, la création d’un « Campus Régional du Patrimoine Bâti : de la restauration à l’éco-construction« .

Créé sous forme associative, ce nouvel outil est présidé par Bernard Bouillot, et rassemble les objectifs des labels « Campus des Métiers et de Qualification » de la Région et « Talents et Territoires de Nouvelle-Aquitaine » de la Région Académique. Il s’agit aussi bien de renforcer l’attractivité de l’établissement que de faciliter l’adaptation des formations aux innovations dans le domaine de matériaux de construction et de renforcer les liens avec la filière pour favoriser l’insertion professionnelle. Ce campus bénéficie d’un financement spécifique de la Région de 195 000€ pour son démarrage.

Côté formation, l’objectif est de développer des « parcours de formation d’excellence » mêlant à la fois l’apprentissage des savoir-faire traditionnels et l’acquisition de nouveaux savoirs en lien avec des pratiques et des matériaux plus éco-responsables pour faire face aux nouveaux défis inhérents au changement climatique. Grâce à ses nouveaux parcours, le LMB espère bien attirer encore plus d’apprenants et disposera, une fois certains travaux réalisés, d’une capacité de 600 places pour former les bâtisseurs de demain.

Plus d’informations sur le site du Lycée des Métiers du Bâtiment de Felletin et sur le site de la Région Nouvelle-Aquitaine.

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles