3.3 C
Région Limousin
vendredi 1 mars 2024

Le Tram-Train limousin plus que jamais sur la bonne voie, avec le soutien de Limoges Métropole et de la Ville de Limoges

Après la relance du projet de « RER métropolitain » par le chef de l’État à l’automne, puis l’adoption d’un amendement pour l’étendre à toutes les communautés urbaines, le « Tram-Train Limousin » va maintenant pouvoir compter sur le soutien de la Ville de Limoges, et de Limoges Métropole, pour que le projet aboutisse.

Les planètes semblent peu à peu s’aligner pour le projet « Tram-Train Limousin » porté par le collectif « Bon sens Paysan » depuis bientôt 10 ans. Il faut dire que le remarquable travail fait par le collectif, de l’étude du réseau ferré à la création d’une carte interactive et même d’un calculateur d’itinéraire, a permis d’en montrer tout l’intérêt et de définir les conditions de sa faisabilité sur le territoire limousin.

Pour rappel, le projet de « TramTrain Limousin » vise à développer une solution de transport de proximité, quotidien et à une fréquence de 30 minutes, sur tout le territoire, en remettant au goût du jour le principe des « tramways de campagne« , entre les étoiles ferroviaires de Limoges, Brive et Périgueux, préfigurant même des connexions possibles sur l’ensemble du Nord de la Nouvelle Aquitaine.

© tramtrain-limousin.fr

 

Si le projet est particulièrement attrayant sur le papier, il nécessite néanmoins des travaux de rénovation de l’infrastructure ferroviaire pour avoir une chance d’exister et, sans un relais politique, il sera très difficile de trouver les financement pour mener à bien un tel projet. Le projet de relance du RER Métropolitain et son extension à l’ensemble des communautés urbaines sont cependant en train de créer les conditions favorables à un sérieux coup d’accélérateur pour le « TramTrain Limousin » avec l’appui des collectivités territoriales.

La Ville de Limoges et Limoges Métropole s’engagent sur le projet et vont envoyer des courriers en haut-lieu

Les péripéties de la ligne POLT ont fait prendre conscience aux élus locaux du rôle essentiel des solutions de transports dans le dynamisme d’un territoire et dans la lutte contre son enclavement. Rarement aussi unanimes sur un sujet, les élus limousins de tous bords ont réussi à interpeller la SNCF et l’État pour obtenir des garanties sur la rénovation de la ligne POLT et comptent bien continuer à profiter d’avoir, pour une fois, l’oreille de l’État et celle de plus en attentive de la Région Nouvelle-Aquitaine, pour porter aussi une version limousine du RER Métropolitain en haut-lieu.

Lors du conseil municipal du 27 juin, l’adhésion de la ville de Limoges au collectif « Bon Sens Paysan » a été voté à l’unanimité ajoutant ainsi la capitale limousine aux 200 membres de l’association parmi lesquelles on retrouve déjà le département de la Haute-Vienne, Limoges Métropole, une vingtaine d’autres collectivités territoriales, et une trentaine d’entreprises et d’associations.

Si l’adhésion symbolique de 1€ et la subvention exceptionnelle de 100€, annoncée par Emile-Roger Lombertie, ne seront pas suffisantes pour donner au projet « TramTrain Limousin » les moyens de ses ambitions, les courriers qui vont être adressés à Mme la 1ère Ministre, au Ministre des Transports, au Président de Nouvelle-Aquitaine et au PDG de la SNCF devraient en revanche témoigner d’un soutien local massif pour ce projet.

Un consensus municipal rare, la « ZFE » en ligne de mire

Une fois n’est pas coutume, l’adhésion et le soutien au projet porté par « Bon Sens Paysan » ont donc recueilli un large consensus des élus limougeauds de tous bords. Il faut dire que la mise en place du dispositif « Zone à Faibles Émissions » dans les agglomérations de plus de 150 000 habitants, à partir du 1er janvier 2025, va impacter Limoges Métropole avec la mise en place des vignettes « Crit’air » et l’interdiction des véhicules les plus polluants en ville.

Les vignettes Crit’Air entreront en vigueur en 2025 dans Limoges Métropole © PBrieux

Alors qu’elle essaye de redynamiser le centre-ville et les rues commerçantes limougeaudes, la municipalité voit donc dans le projet « TramTrain » une solution de mobilité efficace pour permettre à la population des environs de continuer à fréquenter le centre-ville. Initialement réticente à la « ZFE » et après avoir attendu près de 10 ans pour adhérer à la démarche de « Bon Sens Paysan », l’équipe municipale semble donc avoir trouver une belle convergence entre les 2 projets. Pour le plus grand bonheur de l’environnement limousin…

Retrouvez toutes les informations et les actualités du projet sur le site officiel du « TramTrain Limousin » .

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles