4.4 C
Région Limousin
jeudi 18 avril 2024

Traces de toxines dans l’eau potable de 56 communes et sécheresse renforcée sur 80% du département de la Creuse

La Creuse est le département limousin le plus sensible sur le sujet de l’eau et vient d’être frappé par un « coup-double » : la découverte de traces de toxines dans l’usine de production d’eau potable de Magnat-l’Étrange et le passage en alerte sécheresse renforcée sur près  de 80% du département.

Traces de toxines dans l’usine du réseau SIAEP de la Rozeille

Les analyses qui ont été réalisées par l’Agence Régionale de Santé dans l’usine de production d’eau potable de Magnat-l’Étrange ont mis en évidence des traces de toxines. 56 communes, dont Aubusson, sont alimentées par cette usine qui est reliée au réseau de distribution du SIAEP de la Rozeille.

En attendant les résultats des analyses complémentaires, il est déconseillé de consommer l’eau pour la boisson et la préparation des repas mais elle peut être utiliser pour des usages sanitaires. Des distributions de bouteilles d’eau vont être mise en place à Evaux-les-Bains, Crocq, Auzances, Aubusson et Bellegarde-en-Marche à compter de cet après-midi.

Pour consulter la liste des communes concernées, c’est par là.

Pour toute question, vous pouvez contacter la cellule d’information au public (CIP), au 05.55.51.57.60


Mise à jour 26 juillet 2023

Suite à de nombreuses questions concernant la nature des « fameuses » toxines, voici les précisions apportées par l’arrêté préfectoral :

  • Les prélèvements de surveillance réalisés par l’ARS ont montré la présence d’anatoxines en date du 19 juillet, du 21 juillet et du 22 juillet sur l’ensemble du réseau desservi par la station de production de Magnat-l’Étrange,
  • Le rapport de l’ANSES préconise une restriction des usages lorsque des anatoxines sont détectée sur le réseau d’eau potable à une concentration supérieure à la limite de détection

Voir l’arrêté préfectoral de restriction de l’usage de l’eau


Mise à jour 28 juillet 2023

Dernières informations de la Préfecture de Corrèze

« Réseau de distribution du SIAEP de la Rozeille

Suite à la détection de la présence de traces de toxines sur le réseau de distribution d’eau du SIAEP de la Rozeille, de nouvelles analyses ont été effectuées.

Les résultats des prélèvements effectués mercredi 26 juillet sont satisfaisants. L’ensemble des résultats d’analyse est inférieur à 0,1 µg/l.

Des analyses seront désormais réalisées chaque semaine, afin de vérifier que le taux recommandé par l’ANSES est bien respecté.

Les restrictions d’eau et le dispositif mis en place sont donc levés, à compter de ce soir. »


Alerte sécheresse renforcée sur 80% du département

En alerte depuis la mi-juin, le département de la Creuse n’a pas connu de précipitations en quantité suffisante ces dernières semaines et la situation a atteint des niveaux préoccupants sur les bassins de Creuse amont, Creuse aval, Cher amont.

Mme Anne FRACKOWIAK-JACOBS, préfète de la Creuse, vient donc de placer ces 3 zones en « alerte sécheresse renforcée » et remonter aussi le bassin Vienne amont en « alerte » et de mettre en place l’ensemble des restrictions associées à ces niveaux.

Pour consulter les restrictions associées au niveau « alerte sécheresse renforcée », c’est par ici.

La carte de la situation de l’eau en Creuse

Pour vous permettre de visualiser rapidement les zones concernées par les deux dernières décisions préfectorales, nous avons intégré les différentes informations sur une carte.

Cliquer pour voir agrandir la carte

© Actus Limousin © Comersis.com
Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles