3.9 C
Région Limousin
vendredi 1 mars 2024

Le marché des producteurs au Dorat, un rendez-vous incontournable depuis 19 ans

Les prochains marchés de producteurs du Dorat auront lieu les jeudis 10 août et 24 août.

La ville du Dorat est située au Nord de la Haute-Vienne et classée « Petites Cités de caractère ». Tous les 15 jours, elle accueille l’un des marchés de producteurs les plus renommés du Nord du département. Dégustation de produits locaux à la tombée de la nuit, animations et bonne humeur, confèrent à ces soirées d’étés une ambiance conviviale et festive ; à découvrir assurément.

Si le Dorat compte « seulement » un peu plus de 1500 habitants, lors de ses soirées marchés de producteurs, les rues et les pieds de la collégiale Saint-Pierre (une des plus grandes de France avec ses 77 m de long) en comptent nettement plus. En effet, à peine le pied posé à l’entrée de la ville que déjà les murmures de la foule vous appellent et dès que vous passez l’entrée du marché vous êtes impressionnés par le tohu-bohu et la vie qui s’anime au Dorat.

Producteurs de viande, madeleines, vins, miel de pays, légumes, fromages de chèvre ou de vaches, safran, pain, escargots…il y a du choix au marché et de quoi se régaler. Car sur place, en sus des producteurs qui bougent dans tous les sens et assurent un service toujours jovial pour satisfaire les centaines de visiteurs venus pour l’occasion, l’association « l’amicale du Dorat » et une généreuse bande de bénévoles, s’affairent à faire cuire sur place, la viande choisie par les visiteurs ainsi que les frites, les crêpes et autres sucreries.

© Nathalie Petoux

Le marché du Dorat, une réputation qui dure depuis 19 ans

Didier Cotte, éleveur de volailles fermières depuis 1994 sur le village de Blond, vient installer chaque année ses étals sur le marché de producteurs du Dorat et ce depuis 19 ans. Il nous raconte qu’ici, “il y a quelque chose de très particulier”, soulignant que sur place il y a une très grande entente associative, beaucoup de bénévoles, qui sont non seulement adorables mais qui surtout, mettent la main à la patte. Et de nous raconter qu’au début de cette aventure, lancée il y a presque deux décennies, on mangeait dans des assiettes en porcelaine !

Bien connu des marchés de Haute-Vienne, Didier Cotte est un fidèle du marché du Dorat © Nathalie Petoux

Si ce marché de producteurs marche si bien, c’est sans doute effectivement grâce à la bonne
ambiance qui y règne et aux bons produits qu’on y propose. Le marché est tellement réputé que ce dernier jeudi, des gens de Touraine sont venus spécialement pour venir chercher des produits, qu’ils estiment de qualité et aussi partager un moment, qui fait penser aux tablées estivales d’autrefois.

Des gens de Nantiat, Saint Pardoux sont là mais aussi de la Charente Limousine et de la Creuse. Il y a des touristes venus d’un peu partout en France et quelques anglais. Pour les gens du cru, comme Arlette, le marché est l’un des plus beaux du secteur, avec celui de Chaptelat. Elle y vient souvent, accompagné de son mari et de ses petits-enfants, quand ils viennent en vacances. “Non seulement on y mange bien mais il y a une ambiance incroyable” nous confie-t- elle, rajoutant que pour elle c’est plus qu’un marché, c’est une vraie sortie.

Des soirées à 1300 repas

Si le marché a connu une chute de fréquentation due au Covid, Didier Cotte nous confie que le Brexit a lui aussi fait beaucoup de mal, car beaucoup d’Anglais sont repartis au pays et ces derniers étaient des bons clients Pour cette saison estivale 2023, il nous confie que c’est la première année où le marché retrouve de sa superbe et une belle fréquentation : certains soirs ce sont 1300 repas cuits et servis ; c’est dire. Pour le producteur, la force du marché est d’avoir toujours et en toute circonstance de la quantité : “les gens peuvent arriver à 22 heures le soir, nous avons toujours de quoi leur proposer à manger”.

Des odeurs et des parfums d’été qui donnent envie de manger, de partager, de s’installer à ces grandes tablées installées aux pieds de la collégiale et qui nous replongent un peu dans notre enfance. Un temps fort qui permet aux visiteurs d’échanger avec les producteurs et à ces derniers de prendre le temps d’expliquer leur façon de travailler et de montrer la qualité de leurs produits. Un terroir, un savoir-faire, des producteurs et une ambiance à laquelle il faut absolument se frotter une fois cet été.

Des choses à visiter et à voir

Le Dorat, cité religieuse et intellectuelle fortifiée au 15ème siècle, offre quelques visites comme la Collégiale, la Crypte Sainte Anne, la porte Bergère (unique porte fortifiée de la Haute-Vienne), le Jardin Santillana Del Mar (ou Jardin des Remparts) et la Fontaine Robert Lapayrière.

La Collégiale du Dorat © Nathalie Petoux

Berceau de la race Anglo-Arabe, le Dorat met à l’honneur le cheval lors de ses traditionnelles courses hippiques, qui ont lieu chaque année le 2ème dimanche de juin et les 14 juillet et 15 août.

Nathalie Petoux
Nathalie Petoux
Correspondante Actus Limousin en Haute-Vienne

A la une

Plus d'articles