13.6 C
Région Limousin
lundi 20 mai 2024

Myopie : des dépistages gratuits et sans rendez-vous au CHU de Limoges du 20 au 24 novembre

Le service d’ophtalmologie du CHU de Limoges participe à l’opération nationale « La semaine de la myopie » et propose à tous des dépistages gratuits et sans rendez-vous entre le 20 et le 24 novembre. Une action qui vise à mettre en avant la « freination » alors que la myopie est en forte progression dans notre société digitale.

Le saviez-vous ? La myopie est forte progression : elle ne touchait que 15% de la population en 1950 contre 40% à l’heure actuelle et pourrait même concerner 60% des français d’ici à 2050 selon le Docteur Thierry Bour, président du Syndicat National des Ophtalmologistes Français. Aujourd’hui, un enfant sur cinq souffre déjà de ce trouble de la vision qui se traduit par une vision floue de loin et qui, s’il n’est pas pris en charge, peut évoluer vers des troubles plus graves : décollement de la rétine, glaucome, cataracte, cécité…

Cette forte progression est imputable à des facteurs sociologiques et notamment :

  • une augmentation du temps passé en « vision de près » (écran, lecture) et une diminution du temps passé dehors,
  • un suivi ophtalmologique trop souvent considéré comme facultatif par les parents,
  • des risques de complications mal connus,
  • une méconnaissance des solutions permettant de ralentir la progression de la myopie.

Pour alerter les français sur ce problème et améliorer la connaissance, l’Institut d’Éducation Médicale et de Prévention organise du 20 au 26 novembre une grande opération baptisée « La Semaine Nationale de la Myopie » visant à proposer des dépistages gratuits et à diffuser largement les informations sur ce trouble de la vision et les solutions possibles pour réduire les effets et les risques de complications.

« La myopie, ça se freine »

Étant donné la forte progression de la myopie chez les plus jeunes, cette semaine nationale d’information et de prévention met l’accent sur la connaissance de la « freination », stratégie thérapeutique permettant de limiter la progression de la myopie grâce à :

  • des verres de freination qui améliorent la vision de loin et limitent l’aggravation,
  • l’orthokératologie (utilisation de lentilles de nuit) qui corrige et freine la progression,
  • des lentilles freinatrices de jour,
  • des collyres à base d’atropine.

Du lundi 20 au vendredi 24 novembre de 13h30 à15h30, le service d’ophtalmologie du CHU de Limoges se propose donc de recevoir petits et grands pour des tests de dépistage gratuits, et sans rendez-vous, et des informations sur la myopie. Le service se trouve au rez-de-chaussée de l’hôpital Dupuytren 1.

Si votre enfant à tendance à se rapprocher des objets pour les regarder, froncer les sourcils lorsqu’il fixe un objet lointain, s’approcher des écrans, livres ou cahier, ou à déchiffrer avec difficultés des écritures lointaines, n’hésitez pas à l’emmener voir un spécialiste pour un test de dépistage indispensable à la prise en charge d’une éventuelle myopie.

Pour plus d’information, rendez-vous sur le site de « la semaine nationale de la myopie » ou prenez contact avec le CHU Dupuytren au 05 55 05 55 55.

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles