3.4 C
Région Limousin
dimanche 25 février 2024

Fini la patinoire, vive le « roller disco » ! Quand les villes adaptent les animations de Noël à la réalité énergétique…

La forte hausse du coût des énergies contraint les communes et intercommunalités a faire la chasse aux consommations électriques trop importantes. Alors pour conserver intacte la « magie de Noël », sans pour autant nier la réalité énergétique, les villes ont trouvé la solution : remplacer le patin à glace par du « roller disco » !

Depuis le début de la guerre en Ukraine, les prix des énergies se sont envolés donnant lieu à des factures de plus en plus « salées » pour les collectivités qui ont massivement engagé des travaux de rénovation énergétique de leurs bâtiments, et procèdent désormais de manière systématique à des arbitrages prenant en compte l’efficience énergétique dans les marchés publics. Il faut bien sûr ajouter à cela une prise conscience croissante du rôle des villes et des intercommunalités dans la transition énergétique qui responsabilise plus que jamais les élus dans l’attention qu’ils portent aux économies d’énergies.

Alors comment faire pour ne pas faire de dépenses énergétiques superflues sans non plus  ternir la « magie de noël » que les animations des centres-villes s’évertuent d’entretenir au long du mois de décembre à grand renfort de « marchés de Noël » ?

Fini la patinoire, vive le « roller disco » !

De nombreuses grandes villes ont fait cette année le choix de ne pas renouveler l’expérience de ces patinoires éphémère que l’ont a vu fleurir sur les places publiques durant la dernière décennie. Inspirées des installations scandinaves, où la nature fait le « boulot » pour geler la glace, ces équipements s’avèrent, sous nos latitudes, bien trop énergivores surtout lorsqu’un redoux se décide à s’installer comme c’est de plus en plus souvent le cas.

Les prestataires de ce genre d’animations ont bien compris qu’il leur fallait évoluer et ils ont trouvé la parade parfaite : remplacer les patins à glace par des patins à roulette pour faire revivre une mode américaine des années 70-80k, le roller-disco ! Ainsi à Limoges, à Guéret ou encore à Ussel, les patinoires seront remplacées cette année par une piste de roller pour conserver le plaisir de la glisse sans dépenser trop d’énergie.

Parmi les autres animations très en vogue cette année, des « pistes de luge », reprenant le principe des pistes de ski sèches, dans lesquelles petits et grands pourront s’élancer sur des bouées gonflables seront installées notamment à Brive et à Limoges. Enfin, la majorité des spectacles « sons & lumières » projetés sur des façades seront reconduits, la consommation des projecteurs LED utilisés étant généralement raisonnables.

Des bonnes idées qui sans réduire à néant les consommations d’énergie superflues n’en ont pas moins le mérite de les limiter fortement sans sacrifier, pour l’instant, le parfum d’enfance qui revient chaque année dès que s’approche Noël…

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles