14.8 C
Région Limousin
samedi 13 juillet 2024

« L’Ecotrain », un petit train électrique et autonome pourrait un jour relier Guéret, Aubusson et Felletin…

Et si un jour une navette ferroviaire électrique et autonome reliait Guéret, Aubusson et Felletin toutes les demi-heures ? C’est un projet actuellement à l’étude et qui a de bonnes chances de voir le jour grâce à « Ecotrain », un train léger développé par des centres recherches des Mines et un consortium d’entreprises françaises. Mais il va falloir s’armer de patience car les premiers tests ne sont prévus qu’en 2025…

Le projet « TramTrain Limousin » a mis en lumière le potentiel du réseau de chemin de fer local pour mettre en place une solution de « RER Périgord Limousin » qui couvrirait une large part du territoire à partir de « l’étoile de Limoges ». Le projet a connu de belles avancées au cours de l’année passée mais sa concrétisation reste encore incertaine bien qu’il ait réussi à attirer l’attention des politiques locaux et que des tests devraient avoir lieu dans l’année…

Dans la Creuse, on semble bien décidé à ne pas attendre trop longtemps pour remettre le bon vieux « tramway de campagne » au goût du jour et, selon nos confrères de France 3, la mise en route d’un « Ecotrain » est actuellement à l’étude entre Guéret, Aubusson et Felletin. Aucune date n’est pour l’instant fixée mais le périmètre est connu puisqu’il s’agirait de relier Guéret et Felletin via Ahun, Lavaleix-les-Mines et Aubusson à raison d’une liaison toutes les 30 minutes !

« Ecotrain », une navette électrique et autonome

Pour réaliser ce « petit miracle » de remettre un tramway de campagne sur les rails, le projet s’appuie sur une solution de train-navette baptisée « Ecotrain » qui a été développée dans les centres de recherche des Instituts Mines-Télécom d’Albi et de Lille. Le projet est très séduisant pour les territoires ruraux, mais ne verra pas le jour avant plusieurs années puisque les tests des premiers prototypes ne sont prévus qu’à horizon 2025…

Grâce à une cabine légère en fibre de lin et des panneaux photovoltaïques installés sur les lieux d’arrêt, les navettes « Ecotrain » devraient associer des coups d’exploitation réduits et une empreinte carbone de l’ordre de 15 fois inférieure à celle d’une voiture thermique individuelle !

Le projet « Ecotrain » a été financé par l’Etat dans le cadre de « France 2030 » un grand plan de transformation des secteurs clés de l’économie par l’innovation, et s’appuie sur le savoir-faire d’un consortium d’entreprises françaises reconnues dans des secteurs de pointes : Socofer (construction ferroviaire), Stratiforme (pièces composites), Clearsy (sécurité) et Syntony (radionavigation).

Vers un grand retour du tramway de campagne en Limousin ?

Ce second projet de mobilité ferroviaire met en lumière l’intérêt croissant des élus locaux des territoires ruraux pour des solutions permettant d’utiliser un réseau de chemin de fer délaissé par la SNCF, mais qui constitue pourtant en ruralité la seule alternative viable au « tout voiture ».

Ce projet entre Guéret et Felletin ne sera pas concurrent mais au contraire complémentaire avec celui envisagé dans le cadre du « Tram-Train Limousin » qui se cantonne, pour la partie creusoise, à une liaison entre Limoges et Guéret. On pourrait donc rêver, si les deux projets voyaient le jour, de pouvoir relier Limoges à Aubusson ou Felletin en transport en commun !

Un projet comme « Ecotrain » répond aux problèmes de coûts d’exploitation qui sont le talon d’achille de tout projet ferroviaire et laisse entrevoir une petite lumière au bout du tunnel de l’enclavement du Limousin « profond ». Il reste cependant à régler l’épineux problème des voies et de leur entretien car c’est bien là que l’essentiel des investissements va devoir être mobilisé.

En novembre dernier, l’éxécutif de la Région Nouvelle-Aquitaine avait cité l’exemple du « RER de Limoges » comme l’un des projets qu’elle souhaitait accompagner dans le cadre de sa feuille de route « Neo Terra » sans avoir toutefois donné plus de précisions sur la forme ou les moyens de cet accompagnement…

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles