13.6 C
Région Limousin
lundi 20 mai 2024

Un couvre-feu estival de 23h à 6h pour les mineurs de moins de 13 ans à Limoges

Comme ses homologues de Béziers et de Nice en avril, le maire de Limoges vient de prendre un arrêté instaurant un couvre-feu pour les mineurs de moins de 13 ans, de 23h à 6h, pendant toute la durée des vacances d’été, dans le centre-ville et dans les « quartiers prioritaires de la politique de la ville ».

Il en parlait depuis longtemps, c’est désormais officiel : le maire de Limoges a pris, hier, un arrêté imposant un « couvre-feu » pour les mineurs de moins de 13 ans, dans le centre-ville et les « quartiers prioritaires de la politique de la ville » (QPPV), pendant toute la durée des vacances scolaires d’été (du 6 juillet au 2 septembre 2024). L’arrêté stipule clairement que : « la circulation de tout mineur âgé de 13 ans et moins, sans être accompagné d’un personne disposant de l’autorité parentale ou d’un tiers majeur dument autorisé […] est interdite de 23 heures à 6 heures » pendant la période concernée.

La zone géographique d’application de ce « couvre-feu » inclut le centre-ville (voir plan) et les « QPPV » de Beaubreuil, Val de l’Aurence Nord & Sud, Les Coutures, la Bastide, le Vigenal, les Portes-Ferrées, Bellevue et le Sablard.

Zone du centre-ville concernée par le couvre-feu estival pour les moins de 13 ans © Ville de Limoges

Emile-Roger Lombertie justifie sa décision par les conclusions du dernier « Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance » qui s’appuient sur la mise en exergue d’une part importante (+ de 25%) des mineurs dans les infractions de voie publique, et rappelle que des violences urbaines ont éclaté dans les « QPPV » de la Ville de Limoges lors de deux derniers été.

C’est la police nationale qui sera chargée de l’exécution de cet arrêté et tout mineur pris en infraction pourra être reconduit à son domicile ou au commissariat. Les parents quant à eux, pourront faire l’objet de poursuites pénales s’ils manquent à leurs obligations concernant cet arrêté…

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site officiel de la Ville de Limoges

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles