21.4 C
Région Limousin
samedi 13 juillet 2024

La bonne préparation du CA Brive Corrèze avant la reprise du Top 14 contre le LOU

Le CAB s’est fait très peur à la fin de la saison dernière en luttant pour son maintien en Top 14 jusqu’à la dernière journée. Depuis la reprise des entrainements au début du mois de Juillet, le staff et les joueurs semblent avoir réalisé une préparation très sérieuse conclue par 2 belles victoires en matchs amicaux.

Il y’en a qui ont dû cogiter pendant les vacances et se dirent qu’ils n’avaient pas envie de revivre le stress des dernières journées du Top 14 2021-2022. Les coujous avaient vu leur avance sur Perpignan se réduire rapidement pour les précipiter dans une fin de saison asphyxiante et un match à « quitte-ou-double » contre le Stade Français.

Pour sa 4ème saison consécutive dans l’élite rugbystique française, le CA Brive semble donc bien décidé à commencer la saison en forme pour ne pas subir trop vite la loi des grosses écuries et conserver le plus longtemps possible une dynamique de groupe positive et conquérante et aller titiller le Top 6.

Des nouveaux joueurs vite intégrés, 2 belles victoires en matchs amicaux

Plusieurs départs de poids (Fa’Aso’o, Kamikamica, Galala) ont été actés à la fin de la saison dernière, mais début Juillet la présentation de 7 nouveaux venus permettait déjà d’esquisser les grandes lignes du CAB 2022-2023. En attendant l’arrivée de Rodrigo Bruni, retenu avec la sélection argentine, les 6 autres recrues ont pu participer pleinement à la préparation d’avant saison. Pas de destination exotique ou de haute altitude pour les corrèziens, ils se sont réunis en stage à Bugeat et à Sainte-Affrique (Aveyron) pour préparer cette nouvelle saison loin des distractions estivales.

Pour passer du tableau noir à la pratique, les coujous se sont aussi choisi des partenaires de poids pour les 2 matchs amicaux d’avant-saison : les Bristol Bears (vice-champion d’Angleterre 2022) et le Racing 92. Victorieux en inscrivant 3 essais sur chacune des 2 rencontres, les brivistes ont engrangé une bonne petite dose de confiance et montré à tous qu’il faudra encore compter sur Brive pour jouer les troubles-fêtes cette saison. On peut noter les bonnes prestations de plusieurs néo-brivistes, notamment le puissant 3ème ligne Abraham Papali’i, très attendu en remplacement du précieux Fa’Aso’o.

L’arbitre Maxime Chalon range le sifflet et intègre le staff briviste

C’est la mode en Top 14, il faut avoir un arbitre dans son staff. Jérôme Garcès, ancien arbitre international a été pleinement intégré au staff du XV de France et depuis, Romain Poite, Alexandre Ruiz ou encore Laurent Cardonna ont annoncé l’arrêt de leur carrière d’arbitre pour rejoindre Toulon, Montpellier et Bordeaux.

Bien décidé à ne pas se laisser distancer techniquement, le CAB a réussi à s’attacher les services de Maxime Chalon qui, après 8 saisons au sifflet en Top 14, arrête donc sa carrière d’arbitre de haut-niveau pour intégrer le staff briviste et prodiguer aux joueurs de précieux conseils sur la règle et l’arbitrage. Le rugby moderne va vite, très vite et c’est une somme de petits détails que les joueurs doivent intégrer pour éviter de se faire pénaliser et de concéder des points bêtement. Quoi de mieux que de se faire conseiller par un professionnel du sifflet ?

Premier match de championnat à domicile face au LOU dans 1 semaine

Les échos de la préparation briviste sont donc très positifs. Ces dernières années, le staff du CAB a su proposer une équipe toujours plus séduisante et surprenante, en conservant l’apprêté emblématique de Brive « devant » tout en déployant un jeu d’arrières des plus séduisants. Les raids en solitaires de Setariki Tuicuvu ou les relances du parking de Joris Jurand ont enflammé les gradins brivistes l’an passé, pourvu que ça dure !

Le premier grand test ça sera donc le match contre le LOU qui marquera le début officiel de la saison des Blancs & Noirs. C’est ce samedi 3 Septembre à 17h au Stade Amédée Domenech. Les lyonnais ont élevé leur niveau de jeu ces dernières années, s’adjugeant même le Challenge Européen en 2022 ; mais le staff a changé, Pierre Mignoni est retourné sur la rade de Toulon, et les brivistes auraient tout intérêt à faire douter un LOU en reconstruction dès le début de la saison. Il est grand temps que la peur change de camp !

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles