28.9 C
Région Limousin
mardi 25 juin 2024

La Ville de Limoges veut vendre le golf de Saint-Lazare, 1er golf public de France

La commission des services publics de la Ville de Limoges a adopté la cession du golf municipal de Saint-Lazare au privé. Si la municipalité se retranche derrière la logique budgétaire, l’opposition dénonce « une gestion inquiétante » et une « suppression pure et simple d’un service public ». Si la décision est validée en conseil municipal, le golf pourra être vendu au 1er janvier 2024.

Fondé en 1976, le golf municipal de Limoges Saint-Lazare a été le premier golf public de France et permis à de nombreux scolaires limougeauds de découvrir une activité réputée élitiste car le tarif d’accès aux parcours privés est généralement prohibitif. Mais malgré ses 500 abonnés, le golf de Saint-Lazare ne ferait plus recette selon la municipalité qui déplore ne pas disposer d’une marge de manœuvre financière suffisante pour financer des travaux de modernisation. Les abonnements et « green-fees » couvriraient pourtant les 560 000€ de dépenses de fonctionnement du golf de Saint-Lazare, même avec des tarifs très bas.

Du côté de l’opposition, on dénonce cette nouvelle attaque des services publics locaux et on s’inquiète de la gestion financière de l’équipe municipale qui a en effet déjà vendu ou fermé plusieurs équipements municipaux (centres de loisirs, écoles, piscines…) en prétextant des contraintes budgétaires mais qui se lance en parallèle dans des projets « pharaoniques » comme celui du « nouveau Beaublanc« , estimé à plus de 40 millions d’euros, et qui devrait débuter en 2024 malgré la saison catastrophique et les comptes dans le rouge du CSP.

Dans cette période d’inflation et de restrictions budgétaires, il est bien évident que maintenir un équipement comme le golf de Saint-Lazare n’est pas une priorité absolue mais, dès lors que les recettes et les dépenses s’équilibrent, il n’y a pas de bonne raison pour se presser à céder un tel équipement. A moins que l’équipe municipale limougeaude ait un besoin urgent de vendre les bijoux de famille pour pouvoir soigner son bilan financier de mi-mandat…

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles