3.9 C
Région Limousin
samedi 24 février 2024

Le CSP se fait doubler par Blois sur la ligne, les Diablesses se sont encore sabordées…

Opposés à des adversaires directs dans la lutte pour le maintien, le CSP et le Feytiat Basket avaient l’occasion de se donner un peu d’air face à des équipes à leur portée. Malheureusement, le CSP s’est fait doublé sur la ligne par Blois et les Diablesses ont à nouveau craqué au pire moment..

Rien ne sert de courir, Blois est parti à point…

Ne nous voilons pas la face, sur cette seconde moitié de championnat, le CSP Limoges joue son maintien dans l’élite du basket français, en attendant on l’espère des jours meilleurs, et ce match face à Blois (15ème) était l’occasion parfaite de se donner un peu d’air et de ne pas ajouter une pression supplémentaire à un contexte extra-sportif suffisamment anxiogène…

Bien conscients de l’importance du match, les joueurs limougeauds ont donc parfaitement commencé la partie en prenant rapidement une dizaine de points d’avance et en maitrisant leurs hôtes du soir pendant une quinzaine de minutes. Mais dans une Salle du Jeu de Paume toute acquise à leurs causes, les blésois ont patiemment rattrapés leurs adversaires et sont revenus à leur hauteur au début du dernier quart-temps.

S’ils ont remis un petit coup d’accélérateur, les limougeauds n’ont pas réussi à décrocher la « tortue » blésoise et la confiance a changé de camp. A égalité à la dernière minute, le CSP a pourtant eu la balle de match en main mais le shoot de Nicolas Lang a heurté le cercle et à la toute dernière seconde, le talentueux meneur blésois Milan Barbitch a crucifié Limoges d’un accélération fulgurante pour faire se lever tout le public du « Jeu de Paume ».

Score final : 75-73, Milan Barbitch (17 points – 23 d’évaluation) est élu « Homme du match ». Côté limougeaud, un bon match pour Tyree Appleby (18 points) et Ike Udanoh (11 rebonds), et une « contre-performance » pour Danilo Nikolic (0/7 à 3 points)…

Le résumé du match

Une deuxième défaite consécutive qui refait dangereusement glisser le CSP vers le bas du classement avant d’aller affronter l’ASVEL (2ème) et de recevoir Dijon (6ème).

Et les Diablesses ont encore craqué…

Les semaines se suivent, il y’a des éclaircies, des espoirs mais à la fin c’est bien trop souvent les Diablesses qui craquent… Quel meilleur exemple que ce match face à Mondeville qu’elles avaient pourtant en main avec 10 points d’avance à la fin du 3ème quart-temps ?

Après une première mi-temps où Caroline Misset-Villeger a fait le « show » avec ses 18 points à 4/6 à 3 points, les Diablesses avaient réussi à garder la tête hors de l’eau malgré la défense rugueuse de Mondeville. Mieux encore, elles avaient bien su profiter de l’absence temporaire d’Asthen Pretchel pour prendre 10 longueurs d’avance dans la fin du 3ème quart-temps…

En face, Mondeville a trouvé la solution au problème « Misset-Villeger » (0 point en 2ème mi-temps) et Feytiat s’est à nouveau mis à bafouiller son basket, à enchainer les pertes de balle et s’est fait punir d’un cinglant 15-0 au pire moment du match. Incapables de reprendre le dessus une fois l’orage passé, les Diablesses se sont logiquement inclinées 69-76.

Une nouvelle fois, les filles de Cyril Sicsic ont semble-t-il eu peur de la victoire. Et c’est bien dommage car un succès leur aurait permis de rêver encore un peu aux playoffs. Au lieu de ça, elles laissent filer le « wagon » et passeront sûrement la fin de saison à regarder dans le rétroviseur. Peur de gagner ou peur de perdre, il va falloir choisir !

Prochain match : samedi 3 février à Toulouse

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles