22.5 C
Région Limousin
samedi 13 avril 2024

Le CSP se fait peur mais assure l’essentiel face au fantôme des « Mets 92 »

Ce devait être une formalité mais les joueurs du CSP ont maintenu leurs supporters dans le suspens face à une équipe des Metropolitans 92 qui n’est plus que l’ombre  d’elle même. Auteurs d’un second quart-temps catastrophique, les limougeauds ont heureusement redressé la barre pour s’éloigner à nouveau de la « zone rouge ».

Comme l’an passé, la venue des Metropolitans 92 a rempli Beaublanc même si les « Mets » ne sont plus que l’ombre d’eux mêmes. Orphelins de Victor Wembanyama, de Vincent Collet et de Bilal Coulibaly, les vice-champions de France occupent la dernière place du classement avec 3 victoires seulement. Alors pour une équipe limougeaude qui a montré du caractère, contre vents et marées, ces derniers mois, cette réception du fantôme des « Mets » n’aurait dû être qu’une formalité, et pourtant…

Après un premier quart-temps maitrisé, le CSP a connu un trou d’air terrifiant dans le second quart-temps, incapable de se dépêtrer de la défense de zone de leurs visiteurs et encaissant pas moins de 32 points pour afficher 5 points de retard à la pause. Piqués au vif, la bande à Nico Lang a montré une fois de plus qu’elle avait du caractère et répliqué par un magnifique 3ème quart-temps remporté 31-14, grâce notamment à l’imperturbable Danilo Nikolic pour reprendre les devants. Avec plus de 20 points d’avance et certains d’avoir « plier le match », les limougeauds se sont même permis un relâchement final mais l’ont néanmoins largement emporté sur le score de 98 à 88.

Le résumé du match

Sans y mettre la manière, les joueurs limougeauds ont donc rempli leur contrat mais ils vont devoir hausser le niveau dans 15 jours face à la solide équipe Paris, sur une belle série de 5 victoires. D’ici là, une échéance bien plus importante attend le club limougeaud : c’est jeudi 14 mars que la DNCCG étudiera, avec un œil sans aucun doute très attentif, les comptes de la saison en cours. Espérons donc que les dirigeants du CSP auront aussi bien travaillé que les joueurs pour rassurer le « gendarme » du sport français…

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles