3.3 C
Région Limousin
vendredi 1 mars 2024

L’histoire de la taille de diamant à Felletin aura très bientôt son musée sur le site de l’ancienne diamanterie de Pont-Roby

Fermée depuis 1982, la coopérative diamantaire « La Felletinoise » va bientôt rouvrir ses portes. Suite à un grand projet de rénovation, elle accueillera désormais un musée consacré à l’histoire de la taille de diamants en Creuse et viendra compléter une offre de tourisme industriel en milieu rural unique en son genre.

Peu de gens s’en souviennent mais pendant près de 100 ans, on a taillé des diamants sur le bord de la Creuse. Initiée par Blaise Vennat, un felletinois qui avait appris le métier à Paris, et son mentor Auguste Willingstorfer, l’activité de taille de diamant prend son essor en Creuse avec la création d’une coopérative des diamantaires en 1906. En plein déclin de la tapisserie, cette activité attire de nombreux jeunes qui veulent se former à ce métier de prestige même si l’apprentissage est particulièrement rude.

Peu après sa création, la coopérative rachètera l’atelier au moulin Combaudon du Pont Roby et le modernisera pour y installer une cinquantaine de postes de travail. Vers 1910, la fièvre du diamant s’empare de Felletin et les demandes d’apprentissage sont nombreuses. C’est pourquoi la municipalité envisage la création d’une section « diamanterie » dans son projet de création de son Ecole Pratique d’Industrie (ancêtre du Lycée des Métiers du Bâtiment). Mais la 1ère guerre mondiale modifiera les plans des édiles et seule la section « bâtiment » verra le jour…

L’activité de taille de diamant naturel en Creuse reprendra après la guerre et connaitra son apogée dans les années 1930 avec plus de 100 tailleurs sur la ville de Felletin. Néanmoins, la production déclinera à partir des années 1950, en raison de la concurrence internationale, et « La Felletinoise » se recentrera sur la taille de diamants synthétiques pour l’industrie jusqu’à sa fermeture en 1982.

La rénovation d’un site emblématique du patrimoine industriel creusois

A la mort du dernier coopérateur, le site du moulin Combaudon est devenu propriété de la municipalité de Felletin. Il aura fallu plus de 20 années à l’association « Felletin Patrimoine Environnement » pour trouver les financements nécessaires à sa restauration. Le chantier a couté 1.3 millions d’euros et a bénéficié d’un coup de pouce de la Fondation du Patrimoine et de la Mission Bern.

Fin des travaux sur le site de Pont-Roby © Felletin Patrimoine Environnement

Transformé en musée, le site de la diamanterie de Pont-Roby rouvrira ses portes à partir du 23 Juin et présentera donc l’histoire de la taille de diamant à Felletin. Grâce à un film et à la visite des ateliers où ont été reconstitués les postes de travail, avec machines et outils, les visiteurs pourront ainsi redécouvrir le métier des tailleurs de diamant naturel creusois et leur histoire.

Avec cette offre complémentaire à la manufacture de tapisserie et à la filature, Felletin étoffe ainsi son offre dédiée aux amateurs de tourisme industriel et l’association en charge de la gestion du site espère attirer quelques 8 000 visiteurs par an. Pour les tarifs, il faut compter 7€ pour un adulte, 5€ pour les 12-18 ans et ça sera gratuit pour les -12 ans. Le site sera ouvert à partir du 23 Juin et jusqu’au 15 Novembre 2023.

Pour plus d’informations, on vous conseille d’aller faire un tour sur le site de l’association « Felletin Patrimoine Environnement ».

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles