10.2 C
Région Limousin
samedi 15 juin 2024

Résoudrez-vous l’énigme du « Léotilus », le nouvel escape-game créé par l’artiste Léo Vanderlick à Rancon (87) ?

Sorti tout droit de l’imagination fertile de Léo Vanderlick, un nouvel escape game a ouvert ses portes la nuit d’Halloween et emmène ses joueurs à travers le temps, au pays magique de Jules Verne. Nous avons donc été faire un tour dans la petite commune de Rancon en Haute-Vienne pour découvrir ce fameux « Léotilus » !

Nous vous avions présenté il y’a quelques mois le jeune sculpteur Léo Vanderlick qui, à tout juste 25 ans, s’est fait une place de choix dans le panorama des artistes limousins avec ses créations originales inspirées de Jules Verne et de l’univers cyberpunk. Bricoleur talentueux, il planchait depuis plusieurs mois sur un nouveau projet un peu fou : créer un «escape game» (« jeu d’évasion »), une pièce close dont vous devez trouver l’issue en résolvant des énigmes, dans son village de Rancon.

« Le Léotilus », un escape game fait à la main

Passionné de cinéma, de fiction, de bande dessinée, Léo Vanderlick est un « amoureux » de Jules Verne et ne manque ni d’inspirations, ni d’idées lorsqu’il s’agit de créer, d’inventer ou de façonner. Combinant ses passions et ses talents, il a poussé sa créativité pour faire émerger « le Léotilus » dont il espère faire un lieu de rencontre et de jeu incontournable de la région.

Le Léotilus est un escape-game spécifique et original car tout y a été fait main” nous explique Léo. Pas d’électronique ou de numérique mais des mécanismes élaborés à partir de poulies et des décors construits avec des objets chinés sur les brocantes et dans les vide-greniers… Léo Vanderlick est resté fidèle à ses habitudes de recyclage et de réutilisation pour créer la salle « Jules Verne » où il enferme ses visiteurs.

Des valises encodées, des éprouvettes, des horloges arrêtées, des livres, des poulies… la pièce fourmille d’objets hétéroclites et les joueurs vont devoir la fouiller dans les moindres recoins avant de se creuser les méninges pour résoudre les énigmes qui leur permettront de venir à bout de leur mission dans l’univers un peu magique, un peu scientifique, sorti tout droit de l’imagination fertile du jeune artiste.

© Nathalie Petoux

Léo a aussi utilisé le « stop motion » pour intégrer des animations vidéo dans son jeu tout en conservant un rendu visuel cohérent avec l’univers qu’il a créé. Cette technique consiste à réaliser un film à partir d’une série de photographies que l’on fait défiler à une vitesse de 24 images par seconde et produit des effets de mouvements légèrement saccadés qui ne sont pas sans rappeller les premières œuvres du 7ème Art,. “Le cumul des disciplines me plait beaucoup” souligne-t-il et de nous confier qu’il est ravi du retour des premiers visiteurs, venus jouer.

Retrouvez le manuscrit secret de Jules Verne

Sans en dévoiler tous les secrets, on peut néanmoins vous confier que pour venir à bout du « Léotilus » vous devrez retrouver un manuscrit secret permettant de faire fonctionner une mystérieuse machine. La famille de Jules Verne accorde à chaque joueur l’accès au bureau du célèbre auteur, fermé au public depuis plusieurs années, pendant une heure, et pas une minute de plus…

Dès le 31 octobre, trois groupes de cinq personnes, avec des enfants, adolescents et adultes ont donc mené l’enquête et essayé de relever le challenge que leur a lancé la famille de Jules Verne. « Tous ont été conquis par l’ambiance particulière et unique de ce nouvel espace de jeu dans le département” raconte Léo, soulignant que les différentes équipes sont vite rentrées dans le jeu et que tout s’est super bien passé.

Deux autres salles, deux autres univers à venir

Léo Vanderlick a travaillé tout l’été pour pouvoir ouvrir « le Léotilus » fin octobre et attend de voir dans les prochaines semaines, comment les choses vont se passer et si les visiteurs vont être au rendez-vous. « Si la mayonnaise prend« , deux autres salles devraient voir le jour d’ici le mois de juillet 2024 : une salle « Alice aux pays des Merveilles » et une salle « Fantôme de l’opéra ». Trois salles, trois univers à découvrir, trois énigmes à résoudre, que les joueurs du département, en famille ou entre copains auront plaisir à parcourir c’est certain.

Pratique

Le Léotilus reçoit les joueurs uniquement sur réservation. Se joue de deux à six personnes. Tarif : 25 euros. Ouvert du lundi au samedi. Fermeture le dimanche. Possibilité de louer des
« escape box » avec cadenas, clefs, code et scénario et de jouer de chez soi.

Contact et réservations au 07.57.50.62.69 ou par mail : le.leotilus@gmail.com.

Site internet : www.le-leotilus.fr

Nathalie Petoux
Nathalie Petoux
Correspondante Actus Limousin en Haute-Vienne

A la une

Plus d'articles