3.9 C
Région Limousin
vendredi 1 mars 2024

Pour revoir passer le train Lyon-Bordeaux, les limousin·e·s vont devoir attendre encore un peu…

Railcoop, la coopérative ferroviaire qui travaille depuis plusieurs années à la relance de la ligne de train Lyon-Bordeaux, fait face à de nombreuses barrières dans la concrétisation de son projet. Si les dates de lancement sont repoussées, l’entreprise continue de travailler à sa réalisation et vient même d’acquérir 2 rames TER qui vont rejoindre les ateliers ACC M à Clermont-Ferrand pour être rénovées.

Fermée en 2012 à l’occasion de travaux sur la ligne, la ligne Lyon-Bordeaux a finalement été purement et simplement supprimée par la SNCF prétextant une rentabilité insuffisante. Ne soyons pas dupes, ces 10 dernières années la SNCF a surtout mis le paquet pour installer son TGV dans les habitudes des usagers. Le problème c’est que le TGV ne connait pas le centre de la France et que les limousins qui veulent aller ou revenir de Lyon doivent passer par… Paris et s’acquitter du coût exorbitant des billets de TGV pour un voyage qui s’avère tout aussi long qu’au temps du bon vieux « tortillard » Lyon-Bordeaux.

Suite à l’ouverture du marché ferroviaire à la concurrence au 1er Janvier 2020, l’entreprise coopérative ferroviaire Railcoop a fait de cette ligne sa grande priorité pour lancer son offre de transport de voyageurs. Railcoop fonctionne sur un principe d’actionnariat public et propose à tous de devenir sociétaire de l’entreprise et d’avoir donc une petite voix dans le devenir de l’entreprise. A ce jour, plus de 12 000 particuliers, associations et collectivités locales sont entrés au capital social de l’entreprise, la CCI de Creuse venant d’ailleurs de les rejoindre au début du mois de Mai.

Initialement prévu en Juin 2022, le projet avance avec l’acquisition de 2 rames TER mais ne sera pas opérationnel avant 2023

Après avoir obtenu la licence ferroviaire voyageur, précieux sésame pour pouvoir faire rouler un train de voyageurs sur le réseau ferré français, Railcoop espérait bien lancer ses premiers trains entre Lyon et Bordeaux aux premiers jours de l’été 2022. Mais le montage financier d’un tel projet est complexe et Railcoop doit faire face à la frilosité des banques et des acteurs financiers qui ralentissent la finalisation du plan de financement préalable à l’acquisition et la rénovation des rames de train.

Repoussé à la fin d’année 2022, le lancement va de nouveau être reporté à 2023 mais vient de faire un grand pas vers sa concrétisation avec l’acquisition de deux rames X72500, celles-là même qui assuraient déjà le transport des voyageurs sur la ligne avant 2012. Ces deux rames devraient rapidement rejoindre les ateliers de ACC M à Clermont-Ferrand pour y être auditées puis rénovées.

ACC M est une entreprise indépendante spécialisée dans la rénovation des matériels ferroviaires et dispose d’une expertise et d’un savoir-faire de haut-niveau qui lui a valu d’être sélectionné pour la rénovation de wagons du mythique Orient-Express ! L’entreprise ACC M pourrait d’ailleurs rentrer au capital de Railcoop pour un partenariat prometteur entre deux entreprises indépendantes et parfaitement complémentaires.

Après avoir ouvert son service de Fret à l’automne 2021, Railcoop travaille donc d’arrache-pied à l’ouverture de son service de transport de voyageurs et à la remise en route très attendue de la ligne Lyon-Bordeaux qui relie la porte des Alpes à celle de l’Atlantique. Pour l’instant, les limousin.e.s à deux ou quatre pattes vont devoir encore patienter encore un peu avant de revoir passer le train.

Retrouvez toutes les informations sur le site de Railcoop.

Brice Milbergue
Brice Milbergue
Rédacteur en chef d'Actus Limousin

A la une

Plus d'articles